EIIL.JPG Chercheur et consultant sur les questions islamistes, Romain Caillet est un universitaire spécialiste du salafisme contemporain. Ses travaux sont également consacrés à la guerre civile syrienne et plus largement aux rapports sunnites/chiites dans le monde arabe. Installé depuis septembre 2010 à Beyrouth, il a vécu trois ans au Caire et deux ans à Amman.

Publié dans Politique

qatarksaAlors que le Mufti d'Arabie saoudite, la plus haute autorité religieuse du royaume wahhabite, a appelé à ne pas participer à des manifestations pour Gaza, des dizaines de personnalités religieuses du pays lui répondent. Cette querelle met en évidence la ligne de fracture idéologique au sein de l'islam saoudien.

Il y a quelques jours, le Mufti d'Arabie saoudite, le Cheikh AbdElaziz Al Cheikh, a émis une fatwa (décret religieux) mentionnant le caractère illicite des manifestations en faveur de Gaza.

Publié dans Politique
dimanche, 27 juillet 2014 21:19

Ooredoo lance des appels gratuits pour Gaza

Ooredoo

En pointe dans la mobilisation en faveur de Gaza, le Qatar n'est pas uniquement présent dans le domaine des tractations diplomatiques. Outre les millions de dollars envoyés pour la reconstruction de Gaza, l'émirat lance des initiatives symboliques. Comme celle de l'opérateur Ooredoo anciennement appelé Q-Tel.

Lopérateur de téléphonie qatari Ooredoo a annoncé il y a quelques jours que ses clients de Tunisie pourront appeler gratuitement leurs proches se trouvant à Gaza et ce, jusquau 31 juillet.

Lobjectif est de garder un contact permanent avec les populations sur place pour prendre de leurs nouvelles et les soutenir dans ces moments de dure épreuve. La direction de la société a déclaré: « Il sagit dune action spontanée, comme toutes celles engagées, depuis son lancement, par notre entreprise. Nous sommes avec nos frères et sœurs en Palestine et nous avons voulu répondre à la catastrophe humanitaire qui règne actuellement sur Gaza en accordant laccès gratuit à la téléphonie ».

Publié dans Politique
mardi, 22 juillet 2014 15:54

Pourquoi Israël veut fermer Al Jazeera?

libermanCrédit : Al JazeeraLa chaîne Al Jazeera a annoncé ce mardi 22 juillet que l'immeuble dans lequel ces correspondants étaient basés à Gaza a fait l'objet de tirs de l'armée israélienne. La chaîne ne dénombre aucun blessé.

Cette attaque arrive au lendemain des déclarations du ministre israélien des Affaires étrangères. Irrité par la couverture du groupe qatari, Avidgor Lieberman a affirmé qu'il fallait "empêcher Al-Jazeera d'émettre en Israël".

Publié dans Sur les médias

mofaar web Ministry Of Foreign AffairsLes relations déjà houleuses qu’entretiennent Doha et Abou Dhabi, depuis le coup d’Etat en Egypte, ne risquent pas de s’apaiser en cette période estivale. Le 6 juillet, le quotidien qatari Al Arab a rapporté que « trois ressortissants qataris avait été arrêtés de façon inhumaine et torturés à Abou Dhabi alors qu’ils rendaient visite à leurs familles ». L’article précise aussi que la torture était une pratique généralisée dans les prisons émiraties en s’appuyant sur des rapports d’Amnesty internationale. Une annonce qui a suscité de vives réactions sur les réseaux sociaux en particulier sur Twitter mais aussi dans la presse émiratie qui s’est  vigoureusement attelée à démentir cette information.

Publié dans Politique

Pascal Perri 2013Pascal Perri, lors de la retransmission en direct de l'émission de RMC Les Grandes Gueules depuis la FNAC des Ternes /Siren-Com1/ Vous avez récemment écrit un article pour le Huffington Post critiquant la prise de position de la presse anglaise sur le Mondial 2022 au Qatar ainsi que sur les accusations intempestives qui visent Michel Platini. Pensez vous que les révélations régulières de la presse outre-Manche sur ce Mondial ont aussi comme motivations non-avouées un règlement de compte avec certains acteurs du football mondial et une volonté de re-procéder au vote pour redonner à l'Angleterre une chance d'organiser ce prestigieux tournoi?

Les campagnes de presse ne naissent pas de générations spontanées. Elles répondent en général à une logique d’influence. Cherchez le mobile et vous comprendrez les vraies raisons.

Publié dans Trois questions à

photoLe Qatar est tributaire de ses réserves gazières gigantesques. Etat rentier, plus de 75% de ses revenus sont issus de la rente des hydrocarbures. Pour rappel, ce micro-Etat possède les troisièmes plus grandes réserves de gaz naturel au monde, derrière la Russie et l’Iran. C’est aussi le premier exportateur mondial de gaz naturel liquéfié. Pour sortir de cette économie mono-exportatrice, le Qatar mise sur le développement des énergies renouvelables, en particulier l’énergie solaire.

Publié dans Economie

Sans titre 21/ Bonjour Monsieur Delbès, vous vous occupez des investissements du QIA, le fonds souverain du Qatar, en France. Pouvez-vous nous dire quelles sont les intentions qui l’animent? En outre, quels sont les principaux domaines et secteurs visés?

Tout d’abord, le Qatar Investment Authority (QIA) est le fonds d'investissement souverain de l’émirat du Qatar, fondé en 2005. Contrairement à ce que certains médias ont laissé entendre, QIA appartient totalement à l’Etat et la famille régnante n’y possède aucune part.

Publié dans Trois questions à

SHIEKH TAMIM QATARPhoto : L'emir Tamim Al-Thani, le 3 avril 2014. | AFP/FETHI BELAIDL’émir du Qatar arrive en France lundi 23 juin pour une visite officielle de deux jours. Un an après son arrivée au pouvoir suite à l’abdication de son père Cheikh Hamad, l’émir Tamim veut refaire de la France un allié stratégique majeur. Isolé au Moyen-Orient, Doha cherche à refaire surface dans un contexte régional de plus en plus troublé.

L’émir du Qatar, Cheikh Tamim ben Hamad al-Thani entame une visite en France lundi 23 juin pour deux jours. C’est sa première visite officielle à Paris depuis son accession au sommet de l’Etat survenue l’été dernier. Nul doute qu’elle exprimera la volonté commune des deux pays de relancer une relation bilatérale qui semble moins dynamique qu’à l’époque de Nicolas Sarkozy.

Publié dans Politique

0411403018013L'émir Al-Thani, sa femme et Sepp Blatter lors de la désignation de l'émirat comme pays hôte du Mondial 2022 (P. KRAEMER/SIPA).Et si le Mondial 2022 échappait au Qatar ? La désignation de l'émirat comme pays hôte est si controversée depuis des mois qu'un retournement de situation n'est plus à exclure. Selon les informations du reporter d’ESPN Jorge Ramos, la FIFA préparerait un plan B et aurait demandé aux États-Unis de se tenir prêts. Décryptage de Nabil Ennasri, auteur de "L'énigme du Qatar" (Iris) (analyse publiée initialement sur www.leplus.nouvelobs.com).

Le Mondial de football vient de débuter et les yeux du monde sont rivés sur le Brésil. Au centre de l’attention planétaire, le pays organisateur retient son souffle. Pendant un mois, ce sont des centaines de milliers de spectateurs et des milliards de téléspectateurs qui vont communier autour de la même passion.

Publié dans Sport