alarabCredit : Website Après plusieurs tentatives de lancement, "Al Arab News Channel", projet d'une chaîne d'information en continu en langue arabe du richissime prince saoudien al-Walid ben Talal, a finalement été enterré. L'information a été communiquée mardi 7 février par une source proche de la direction.

« Nous avons reçu une notification concernant l'arrêt définitif de la chaîne », a indiqué un employé qui avait été recruté au poste de correspondant du média à Riyad. D'après lui, les responsables d'Al Arab News Channel (plus connu sous son abréviation "Al Arab") ont fait part, dans une note interne, qu'il était temps d'annoncer l'arrêt définitif du projet. Tous les employés de la chaîne ont reçu un courrier électronique envoyé le 6 février du directeur des ressources humaines les informant que « le moment est venu de prendre une décision définitive concernant l'avenir du canal ». Le texte se terminait par la formule « par conséquent et malheureusement, la direction a décidé de cesser son fonctionnement avec un effet immédiat ».

Selon des sources concordantes, une centaine de personnes était encore payée par la chaîne au début du mois. Al Arab qui avait débloqué des moyens financiers importants, comptait en 2015 jusqu'à 280 collaborateurs répartis dans 30 pays. 

Publié dans Sur les médias

aljazeera20ansCredit : Website Avec désormais vingt millions de suiveurs sur le réseau social Facebook, la chaîne Al Jazeera est devenu le média le plus suivi du monde arabe. Ce cap symbolique a été franchi mercredi 24 novembre, alors que la chaîne qatarie venait de célébrer ses vingt ans. Depuis qu’il s’est imposé comme un média mainstream, le groupe maintient son objectif de renforcer son audience et de poursuivre son développement. Néanmoins, sa stratégie d’expansion mondiale a montré ses limites, notamment aux Etats-Unis.

Lancée le 1er novembre 1996, la chaîne Al Jazeera a contribué, durant ses deux décennies d’existence, à révolutionner le champ médiatique du monde arabe. Il est fini l’époque où le monde arabe était dépendant d’une couverture par les pays du Nord de l’information qui le concernait. La réussite majeure d’Al Jazeera se situe à ce niveau : en plus d’avoir donné l’occasion à toutes les forces politiques du monde arabe de s’exprimer en toute liberté, elle a considérablement modifié la nature des flux d’information. Car jusqu’à la fin des années 1990, l’opinion mondiale était dans une large mesure tributaire des principaux canaux occidentaux dans le traitement des grands dossiers. Al Jazeera a apporté une rupture dans ce schéma ; désormais, les pays du Sud sont en mesure de bousculer la hiérarchie et de proposer un angle différent qui est davantage en phase avec les aspirations d’une grande partie de l'opinion mondiale. Avec des déclinaisons en anglais et serbo-croate, une filiale sportive (BeIN SPORTS) qui domine le marché mondial de la diffusion du sport et de nombreuses ramifications dans le domaine de la formation ou de l’enfance, la chaîne peut aujourd’hui se targuer de figurer parmi les médias mainstream.

Publié dans Sur les médias

Nouvelle arrivée dans le monde très concurrentiel des chaines d'information en continu du monde arabe, Al Arab News Channel souhaite se frayer un chemin entre les deux grandes majors du secteur, Al Jazeera et Al Arabiya.

Al Arab News Channel a commencé à émettre dimanche 1er février 2015 depuis la capitale bahreïnienne, Manama. La date de lancement a été reportée à plusieurs reprises (la dernière fois avait été prévue en décembre 2014). Cette nouvelle chaîne d’informations continue dont le propriétaire est le milliardaire saoudien, le prince al-Walid ben Talal ben Abdelaziz al-Saoud, vise à contester le leadership d’Al Jazeera dans la région. Au cours d’une conférence de presse datant du 13 décembre 2011, au siège de son groupe Kingdom Holding, le prince Al Walid, neveu du défunt roi Abdallah, a affirmé que « la chaîne Al Arab a pour ambition d’accompagner le Printemps arabe et de contribuer à la promotion de la liberté d’expression et de la presse dans le monde arabe par une couverture objective, équilibrée et crédible ». Le prince saoudien renchérit en précisant que « la région connaît des changements dramatiques, en passe de se poursuivre et de provoquer des développements importants, qu'Al Arab News Channel va accompagner ».

Publié dans Actualités du Qatar