Mondial 2022 : un nouveau Qatargate ?

jeudi, 12 septembre 2013 22:25
7971369139573 Affiche promotionnelle du Qatar pour la Coupe du monde de foot 2022 (HALEY/SIPA).La déclaration a fait l’effet d’une petite bombe. Dans une interview donnée au site www.insideworldfootball.com, parue lundi 9 septembre, Sepp Blatter a pour la première fois estimé qu’accorder la Coupe du monde de football au Qatar n’avait peut-être pas été le bon choix.

« Il se pourrait bien que nous ayons fait une erreur à l'époque», a ainsi affirmé le président de la FIFA.
Un choix régulièrement critiqué Cette question de l’attribution du Mondial 2022 n’a cessé d’alimenter les polémiques depuis que la FIFA l’a octroyée au Qatar lors du vote de Zurich en décembre 2010.

q14L'annonce a semé le trouble. Le Qatar participe pour la première fois aux Jeux de la Francophonie qui se tiennent du 7 au 15 septembre dans la ville de Nice. Cette compétition a lieu tous les quatre ans, dans l’année post-Olympiques, et regroupe plus de 3000 athlètes provenant de 54 pays.
Ce qui pose problème est la participation du Qatar dont l'intégration récente dans la famille francophone a fait grincer des dents. En octobre dernier, lors du 14e sommet de la Francophonie organisé à Kinshasa, l’émirat avait en effet été pointé du doigt. Contrairement aux habitudes, Doha avait directement intégré le statut de membre associé sans passer par la case "observateur".
La démarche avait alors offensé ceux qui accusent l'émirat d'entreprendre un lobbying d'Etat trop agressif. Pour se défendre, les autorités qatariennes avaient mis en avant leurs efforts déployés pour la promotion de la langue de Molière. Ceux-ci se déclinent sous trois dimensions :

Foot : qui commande vraiment au PSG

mercredi, 13 mars 2013 01:00

1726981(JACQUES BRINON / AP / SIPA)

J'apporte des précisions sur la nature du pouvoir qatari envers le PSG dans cet article paru le 11 mars 2013 sur le site de France télévision :

La semaine dernière, la presse sportive bruissait de rumeurs sur un départ de Leonardo, le directeur sportif du Paris Saint-Germain. Des sources proches du prince Tamim avaient éprouvé le besoin de se confier, anonymement, à RMC. L'information a été balayée par Nasser Al-Khelaïfi, le président du club, dans une interview au Parisien samedi 9 mars. De quoi se demander qui est vraiment le patron au PSG. 

Le Qatar : à la conquête du monde ?

jeudi, 07 mars 2013 01:00

Vidéo explicative sortie à l'occasion de la parution de "L'énigme du Qatar". En collaboration avec l’institut IRIS :

Entretien réalisé avec Pierre Puchot, journaliste à Mediapart. Paru sur le site Mediapart le 29 janvier 2013. 

On connaissait déjà les contrats mirifiques, en millions d’euros, qui avaient permis au Qatar de s’attacher les bonnes grâces de personnalités emblématiques du football comme Zinedine Zidane ou Pep Guardiola, soutiens décisifs lors de l’élection qui permit à Doha de se voir attribuer la Coupe du monde 2022. Dans une enquête intitulée Qatargate, le journal France Football apporte mardi 29 janvier de nouveaux éléments sur le processus de corruption qui aurait été mis en branle lors de la désignation du pays organisateur, et notamment l’achat par les Qataris des voix de la fédération des Caraïbes.

Quelle est la part de responsabilité de la Fédération internationale de football association (Fifa) dans ce triste panorama ? Comment le Qatar agit-il à l’échelle internationale pour étendre son influence, par le biais d’ambassadeurs de prestige comme Michel Platini ou Nicolas Sarkozy ? Le « Qatarbashing » est-il devenu une pratique largement répandue du fait des succès du petit émirat ? Décryptage avec Nabil Ennasri, spécialiste du Qatar et auteur de l’ouvrage L’Énigme du Qatar, à paraître le 6 mars chez Iris édition.

Analyse publiée sur le site de Plus-Nouvel observateur le 29 janvier 2013

LE PLUS. L’enquête fait la une de "France Football", ce mardi. Le Qatar aurait mis la main au portefeuille pour obtenir l’organisation de la Coupe du monde 2022. Des accusations de corruption crédibles ? Quelles conséquences pour ce pays ? Décryptage de Nabil Ennasri, doctorant et auteur de "L’énigme du Qatar" (à paraître en mars 2013)

 

FOOTBALL. Les faits rapportés par les journalistes de "France Football" sont édifiants. Leur enquête semble solide, fouillée, le dossier est très lourd. L’accusation est loin d’être hasardeuse.

La révélation de tels éléments n’est pas totalement une surprise. Dès l’attribution de l’organisation de la Coupe du monde 2022 au Qatar, de fortes suspicions ont pesé sur ce pays et ses méthodes. Ce qui est plus étonnant, c’est de voir cette enquête sortir maintenant et ne viser que ce pays.

Page 6 sur 7