universitéislamiquegazaCredit : Université al-Aqsa de Gaza www.kiaoragaza.comLe bureau de Qatar Charity (QC) à Gaza a mis en œuvre la première phase d'un projet d’un montant d’un million d’euro qui a pour objectif de couvrir les frais de scolarité de 800 étudiants nécessiteux de l'Université islamique de Gaza.

 

Mohammed Abu Halloub, directeur du bureau de QC dans la bande de Gaza, a déclaré que l'objectif du projet est d’aider les étudiants qui vivent dans des conditions difficiles durant six mois. « Nous devons aider les parents en payant les frais de scolarité de leurs enfants. Nous devrions également soutenir l'université en aidant les étudiants à poursuivre leurs études », a-t-il ajouté.

luctuymansCredit : The peninsulaUne exposition de 100 tableaux et 80 dessins du célèbre peintre contemporain belge Luc Tuymans s'est ouverte dimanche 19 octobre à Doha.

Luc Tuymans, l’une des figures les plus emblématiques de la peinture contemporaine est mise à l’honneur à la galerie Al Riwaq à Doha. L’artiste flamand, diplômé des Beaux-Arts de Poitiers et de Paris en art vidéo et numérique, est aujourd'hui considéré comme l'un des artistes les plus influents de sa génération dans la sphère de l'art contemporain. Ses œuvres sont représentées dans de nombreux musées tels que le Museum of Modern Art de New York, la Tate Modern à Londres ou encore le centre Georges-Pompidou à Paris.

toursimeqatarCredit : CanoeLe Qatar a enregistré une augmentation de 8% du nombre de visiteurs français au cours du premier semestre 2015. C’est ce qu’a annoncé Rashed al-Qurese le directeur marketing de Qatar Tourism Authority (QTA).

 

 

 

La France, deuxième marché européen

L’émirat a accueilli 2,8 millions de visiteurs venus des quatre coins du monde en 2014. Ce chiffre qui est en augmentation constante ces dernières années semble satisfaire les autorités. « La France est le deuxième marché du Qatar en Europe après le Royaume-Uni et nous avons accueilli près de 43 000 visiteurs français l'an dernier » a déclaré Rashed al-Qurese au Quotidien du tourisme, journal destiné aux professionnels du tourisme. Cette croissance est le reflet du succès des initiatives visant à promouvoir le Qatar comme destination de choix pour le public français. 

the thelegraphCredit : WebsiteUne partie des dessous du Qatar-bashing semble se dévoiler Outre-Manche. En effet, on apprend qu'une campagne lancée par le journal britannique « The Telegraph » contre le Qatar ayant duré deux mois a coïncidé avec une bataille immobilière entre les propriétaires du journal et l’émirat. C’est ce que révèle une minutieuse enquête du journal en ligne « Middle East Eye » dont nous vous proposons quelques extraits.
 
 
Depuis quelques années, le Qatar est à la Une des médias. Le dynamisme du petit émirat a suscité beaucoup de curiosités. La revers de médaille de cette soudaine exposition a été la campagne de diabolisation dont a fait l'objet le pays. Lancée il y a quelques années, celle-ci nommée également "Qatar-bashing" fonctionne à plein régime dans certains pays comme la France ou le Royaume-Uni.

ouvriers qatarCredit : Le Monde L'abolition par les autorités qataries du système de parrainage appelé "kafala", annoncée d’ici la fin 2015, pourrait être retardée après de sérieuses réserves émises par le Conseil consultatif de l'émirat.

Le quotidien qatari en langue arabe al-Sharq a rapporté, mardi 23 juin, que le Conseil consultatif (Majlis al-Choura) avait estimé lundi qu'un projet de loi réformant le code du travail ne pouvait être adopté pour le moment et qu'il nécessitait un examen complémentaire. Mohamed ben Moubarak Al Khoulaifi, président de ce Conseil, a affirmé qu'il n'était "pas nécessaire de se presser" car « il faudrait un an pour mettre en œuvre la loi après sa publication dans le journal officiel ». Il s’agit là d’une nouvelle demande d’examen supplémentaire en l'espace d'un mois.

rohingyaCredit : Businessinsider Le Qatar a promis une aide de 50 millions de dollars à l'Indonésie pour que ce pays puisse faire face à l'afflux de réfugiés Rohingyas en provenance de Birmanie. Ces dernières semaines, des milliers de ces réfugiés ont quitté leur pays du fait des persécutions dont ils sont victimes. 

C'est lors d'une visite à Doha de la ministre des Affaires étrangères de l'Indonésie, Retno Marsudi, que l'émir du Qatar a fait cette annonce. Selon l'agence officielle QNA, la ministre a mis en évidence la difficulté de son pays à accueillir un tel afflux. 

Page 7 sur 10