La Conférence mondiale pour le dialogue interreligieux s'ouvre à Doha‏

vendredi, 19 février 2016 17:27

dialogueinterreligieuxCredit : Culturaldiplomacy - 2009La capitale qatarie a accueilli les 16 et 17 février la 12e ''Conférence de Doha pour le Dialogue Interreligieux''. Le thème de cette session portait sur "la religion en tant que vecteur commun de l'humanité pour la sécurité spirituelle et intellectuelle''.

500 personnalités adeptes des nombreuses religions pratiquées dans le monde, notamment l’islam, le christianisme, le judaïsme ou l'hindouisme ont assisté à l'évènement. Les participants venaient de 75 pays différents.

L’émirat abrite depuis 12 ans cette conférence annuelle qui regroupe des savants religieux, des chercheurs et des experts dans le but d’échanger leurs expériences sur le processus du dialogue et le rapprochement entre les différentes confessions.

Durant ces deux jours, les intervenants ont mis l'accent sur le rôle des religions dans la diffusion des valeurs de tolérance et de cohabitation, de préservation de la paix et de quiétude au sein des sociétés ainsi que de l’actuelle lutte contre l'extrémisme.

Ce forum intervient à un moment critique avec une montée constante de l'intolérance et de la violence dans certaines régions du monde. Les experts présents ont appelé à une action commune pour promouvoir la sécurité spirituelle et intellectuelle et lutter contre la haine de l’autre sous toutes ses formes.

Le prix international de Doha pour le dialogue interreligieux a été remporté par le ministre kosovar des Affaires étrangères Petrit Selimi et le pasteur australien Rod Bower Scott. Ils ont été récompensés pour leur engagement dans la promotion du dialogue entre les religions dans leur pays.

Au lendemain d'une année 2015 marquée par une recrudescence des attentats violents qui ont frappé de nombreux pays et face à une actualité agitée au Moyen-Orient où les groupes extrémistes poursuivent leurs horreurs, il est plus que jamais nécessaire de mettre en place des plateformes d'échanges et d'entre-connaissance pour apaiser la situation. 

Laissez un commentaire