Nabil Ennasri

Nabil Ennasri

Crédit photo © ReutersC’est l’une des interrogations qui agitent les observateurs de la politique étrangère du pays : avec l’accession de Cheikh Tamim au poste de chef de l’Etat, va-t-on assister à un infléchissement de la politique étrangère ou le nouvel émir va-t-il marcher dans les pas de son père ? Omniprésent depuis le début des « Printemps arabes », le Qatar joue désormais un rôle majeur dans l’équation stratégique régionale. Néanmoins, son activisme suscite des réserves grandissantes et la passation de pouvoir entre Cheikh Hamad et son fils est l’occasion de faire le point sur les fondamentaux de la diplomatie de l’émirat.

jeudi, 04 juillet 2013 02:00

La guerre froide du Golfe

EPALa situation explosive en Egypte n’est plus uniquement le fait d’un affrontement entre partisans et adversaires du président Morsi. Elle est également l’expression d’un clivage très net entre différentes puissances régionales. Parmi celles-ci, le Qatar et les Emirats arabes unis projettent, sur le terrain égyptien, un activisme radicalement opposé tant sur les plans politique, financier que médiatique.

Le vilain petit Qatar. Cet ami qui nous veut du mal, par Nicolas Beau, Jacques-Marie Bourget
Fayard (302 p., 19 euros)
L'énigme du Qatar, par Nabil Ennasri,
IRIS-Armand Colin, (198 p., 19 euros)

Le Qatar aujourd'hui. La singulière trajectoire d'un riche émirat., Ouvrage collectif

Michalon, (238 p., 17 euros)

al jazeera pays reutersAl Jazeera, la newsroom Reuters

Les faits - La chaîne qatari Al Jazeera ouvre ce mardi son antenne aux Etats-Unis. Le puissant groupe de médias laisse entendre depuis plusieurs mois qu'il pourrait bientôt en faire de même en France, où son arrivée ne fait pas l'unanimité

L’ambiguë Al Jazeera

Accusée d’être le canal de propagande d’al-Qaida, elle est la première chaîne à diffuser un enregistrement de Oussama Ben Laden, un mois après le 11-Septembre. Par deux fois ses locaux seront bombardés par les Etats-Unis lors des offensives sur l’Afghanistan et l’Irak. Devenue une arme d’influence redoutable, la chaîne est aujourd’hui à l’abri de ce genre de représailles.

saouditeLe prince Saoud al-Fayçal, chef de la diplomatie saoudienne. © Aris Messinis / AFP

Le Qatar a versé 7 milliards de dollars aux Frères musulmans. En riposte, l'Arabie saoudite en donne 12 à l'armée. Récit d'une lutte discrète mais sans merci.

Par ARMIN AREFI

On comprend désormais davantage pourquoi les États-Unis et l'Union européenne peinent à sanctionner le nouveau gouvernement égyptien après la sanglante répression des manifestants pro-Morsi qui a fait près d'un millier de morts en une semaine. Leur plus grand allié au Moyen-Orient, l'Arabie saoudite, pèse de tout son poids pour protéger l'armée égyptienne, de retour aux affaires un an après l'accession à la présidence du Frère musulman Mohamed Morsi.

Al-Jazira, la chaîne d'information qatarie, a lancé, mardi 20 août, son antenne américaine. | AFP/STAN HONDA

 

Douze ans après les attentats du 11-Septembre, la chaîne d'information qatarie lance, mardi 20 août, son antenne américaine. Mais, pour une partie de l'opinion publique, son nom reste associé à l'antiaméricanisme, voire au terrorisme.

Lire : Al-Jazira se lance à la conquête des Etats-Unis

"Plus on a d'influence, plus on est critiqué."Cet adage explique en partie la situation dans laquelle Al-Jazira se trouve, dix-sept ans après sa création, selon Pascal Boniface, directeur de l'Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS).

 

lundi, 02 septembre 2013 00:09

Accueil

Ni éloge, ni pamphlet, www.observatoire-qatar.com présente l'intérêt de porter un regard objectif et dépassionné sur ce petit pays à la trajectoire exceptionnelle. Journalistes, étudiants, chefs d'entreprises ou simples curieux, si vous souhaitez tout savoir sur le Qatar, vous êtes au bon endroit.

dimanche, 01 septembre 2013 20:41

Qui suis-je ?

Natif de la ville de Laval (53), Nabil Ennasri est docteur en science politique. Sa thèse de doctorat a été soutenue en novembre 2017 à l'Institut d'Etudes Politiques (IEP) d'Aix-en-Provence devant un jury présidé par le Pr François Burgat et composé de six autres universitaires spécialistes de la Péninsule arabique dont Stéphane Lacroix, Claire Beaugrand ou Laurence Louër. Le sujet portait sur la politique étrangère du Qatar.

Egalement diplômé de Sciences Po Aix en 2004, il a effectué son mémoire de Master II sur la vision des étudiants qataris envers les paradoxes de la politique étrangère de leur pays. Ce mémoire a donné lieu à la validation de son Master d'IEP en juin 2006. Auparavant, Nabil Ennasri avait effectué un stage de six mois à l'ambassade de France à Abou Dhabi (Emirats arabes unis) et un autre stage de trois mois à la Direction générale de la coopération internationale et du développement (DGCID) au sein du ministère français des Affaires étrangères. 

Ayant séjourné à plusieurs reprises au Qatar (stage de langue, enquête de terrain, participation à des colloques, etc), il est également l'auteur de "L'énigme du Qatar", essai préfacé par Pascal Boniface et paru aux éditions de l'IRIS (Institut de recherches internationales et stratégiques) en mars 2013. En octobre 2013, il publie un deuxième ouvrage intitulé "Qatar" (éditions De Boeck) qui est un livre de présentation de l'émirat qui fait partie d'une collection consacrée au monde arabe et dirigée par le professeur Mathieu Guidere.

Spécialiste reconnu du Qatar et intervenant régulièrement dans les médias, ce site qu'il dirige se veut comme l'interface incontournable pour toutes celles et ceux qui souhaitent en savoir davantage sur les pays du Golfe en général et le Qatar en particulier. Nabil Ennasri a également publié des tribunes sur ses sujets de spécialisation dans les grands journaux français comme Le Monde ou Libération. Il a été cité à de nombreuses reprises comme connaisseur de la région du Golfe par la presse généraliste (RFI, France Info, La Croix, AFP, Le Parisien etc). Déjà auditionné par le Sénat sur des questions relatives à l'implication du Qatar en Afrique, il participe régulièrement à des colloques sur ces sujets en France et à l'étranger (Institut du monde arabe, Grandes écoles, etc). 

Ni éloge, ni pamphlet, www.observatoire-qatar.com présente donc l’intérêt de porter un regard objectif et dépassionné sur ce petit pays à la trajectoire exceptionnelle. Journalistes, étudiants, chefs d’entreprises ou simples curieux, si vous souhaitez tout savoir sur le Qatar, vous êtes au bon endroit!

Page 51 sur 51