emironuCredit : Reuters L'émir du Qatar, cheikh Tamim ben Hamad al-Thani, a tenu un discours à la tribune de l'assemblée générale de l'ONU à l'occasion de sa 71e session. Les principaux points portaient sur les dysfonctionnements du système onusien, en particulier sur le dossier palestinien et la crise syrienne.

Le chef d'Etat a dénoncé les carences du système de l’ONU et « son incapacité, dans bien des cas, à appliquer les principes de justice et d’équité à ses propres mécanismes de fonctionnement ». L’une des manifestations majeures de ces dysfonctionnements, d'après lui, s’incarne dans la « sélectivité du Conseil de sécurité à propos de la gestion des crises, notamment pour ce qui relève de l’utilisation de la force par certains pays dans les relations internationales ».

coupdetatturquieCredit : YahooLes dernières heures vécues en Turquie resteront certainement comme les plus intenses de toute l’ère Erdogan. Vendredi 15 juillet, en début de soirée, des informations annonçant un coup d’État apparaissaient sur les réseaux sociaux. Rapidement confirmées, elles mettaient en scène la tentative de putsch d’une partie de l’armée. Retour sur une journée historique.

Aidé, couvert ou discrètement adoubé par un faisceau de forces allant des kémalistes intransigeants aux laïcars intégristes en passant par les terroristes  du PKK ou de la formation paraétatique de Fethullah Gülen, ce coup de force illustrait la détermination d’une partie des élites turques d'en finir une bonne fois pour toutes avec le gouvernement Erdogan assimilé à une "quasi dictature". C’était sans compter la résolution du peuple turc qui a su faire la démonstration que l’époque des putschs qui piétinaient la dignité des peuples était révolue.

israelturquieCredit : Haaretz

Après six ans de brouille diplomatique, la Turquie et Israël ont officialisé, lundi 27 juin, la normalisation de leurs relations. Cette nouvelle étape dans les relations israélo-turques répond à une vision pragmatique de la politique étrangère de chacune des deux puissances. Décryptage.

mohamedmorsiCredit : MensquareLe président égyptien destitué par l'armée, Mohamed Morsi, a été condamné samedi 18 juin à une double peine, l’une à perpétuité et l’autre à quinze ans de prison pour "intelligence avec le Qatar". Ce jugement a été rendu au cours d'un procès qui concernait également dix personnes traduits pour les mêmes motifs. La peine capitale a été confirmée à l’encontre de trois journalistes dont deux de la chaîne Al Jazeera.

L’ancien président égyptien Mohamed Morsi, ainsi que dix autres co-prévenus, étaient accusés par la justice égyptienne d’avoir procédé à "des actes d'espionnage" et d’avoir "transmis des documents confidentiels pour le compte du Qatar". Ces accusations portaient sur la durée du mandat présidentiel de l'ancien chef d'Etat qui s'était écoulée de juin 2012 à juillet 2013.

iRANQATARCredit : National News AgencyLe président iranien Hassan Rohani et l’émir du Qatar cheikh Tamim ben Hamad al-Thani se sont entretenus au téléphone mercredi 8 juin. Lors de cette conversation téléphonique, les deux hommes se sont félicités de l’arrivée du mois de ramadan et ont salué l’essor et le développement des relations bilatérales.

Selon l’agence de presse iranienne Tasnim, le président Rohani a déclaré que "la République islamique d’Iran et le Qatar ont des intérêts communs et partagent les mêmes objectifs. Ils pourront contribuer au développement de la stabilité et de la sécurité de la région, en renforçant leur coopération". De son côté, l’émir du Qatar, le cheikh Tamim, a reconnu la "position stratégique de l’Iran dans le règlement des crises régionales", en ajoutant que l’émirat "cherchait à établir des relations amicales et stratégiques entre l’Iran et les pays du littoral du golfe arabo-persique". "Les relations entre Téhéran et Doha sont stratégiques et sur la voie du développement sans qu’elles ne soient influencées par les parties tierces", a-t-il encore affirmé.

VATICANMOZACredit : DubaiimmobilierLe Pape François a reçu, samedi 4 juin, la mère de l’émir du Qatar, cheikha Mozah bint Nasser al-Missned. Cette visite a eu lieu dans le cadre de la signature d’un mémorandum d’accord entre la Bibliothèque nationale du Qatar et la Bibliothèque apostolique du Vatican sur la numérisation de manuscrits rares relatifs à l'histoire du Golfe et d'autres pays musulmans.

L'accord entre les deux pays a été signé par Hamad ben Abdulaziz al-Kuwari, conseiller au Diwan Emiri et membre du Conseil d’administration de la Bibliothèque nationale du Qatar et Cesare Pasini, préfet de la Bibliothèque du Vatican. Les documents faisant l'objet de l'accord représentent 8.000 manuscrits qui se trouvent actuellement dans la Bibliothèque du Vatican. Ils font partie d'un vaste projet de digitalisation des archives pontificales.

Page 8 sur 19