tamimmacromCredit : La Tribune Pour la troisième fois en moins d’un an, Emmanuel Macron et l’émir Tamim vont se rencontrer. Ce nouveau rendez-vous illustre la bonne santé des relations bilatérales, en même temps qu’il indique l’échec des pays du blocus à isoler le Qatar. 

La relation entre la France et le Qatar semble donner raison à l’adage vieux comme la naissance des États-nations selon lequel « les gouvernements passent mais les intérêts demeurent ». 

Poussée à son paroxysme par Nicolas Sarkozy, maintenue vive sous François Hollande (l’affichage en moins), la collaboration entre Paris et Doha n’a pas décru sous l’ère macronienne. 

Portée par un ministre des Affaires étrangères connu pour faire de la signature des contrats commerciaux et militaires l’une des pierres angulaires de sa diplomatie, la diagonale bilatérale a même profité de l’éclatement de la crise dans le Golfe pour maximiser ses gains et étendre son champ d’application.

Publié dans Politique

le president francais emmanuel macron g et l emir du qatar cheikh tamim ben hamad al thani d le 7 decembre 2017 a doha 5988228Credit : APLe président français Emmanuel Macron est en visite officielle jeudi 7 décembre au Qatar. Ce déplacement s'inscrit dans le cadre d'un renforcement des liens entre la France et cette monarchie du Golfe soumise à un sévère blocus depuis plus de six mois.

C'est le premier voyage du président de la République au Qatar et c'est le second en l'espace d'un mois dans la zone du Golfe. L'intensité de ces déplacements dans cette région donne une indication de son importance sur le plan stratégique, économique et sécuritaire.

Publié dans Politique

QadranCredit : Website Qadran est un cercle économique franco-qatari qui a officiellement été lancé en avril 2016. Cette association indépendante (loi 1901) œuvre au renforcement des échanges et du dialogue pour générer des synergies entre les grands acteurs économiques des deux pays.

L’objectif affiché est de créer un partenariat gagnant-gagnant dans différents domaines industriels, notamment dans le secteur du tourisme, du bâtiment, des transports ou de l’hôtellerie. Ce nouveau cercle de réflexion, appuyé par l’ambassade du Qatar à Paris, réunira aussi des personnalités du monde politique, culturel et social. Un premier grand rendez-vous public, « Les Rencontres du Qadran », a eu lieu mardi 5 avril au Royal Monceau Raffles à Paris en présence de cheikh Ahmed ben Jassim ben Mohammed al-Thani, Ministre de l’Economie et du Commerce du Qatar ainsi que d’Emmanuel Macron, ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique.

Publié dans Economie