al jazeera pays reutersAl Jazeera, la newsroom Reuters

Les faits - La chaîne qatari Al Jazeera ouvre ce mardi son antenne aux Etats-Unis. Le puissant groupe de médias laisse entendre depuis plusieurs mois qu'il pourrait bientôt en faire de même en France, où son arrivée ne fait pas l'unanimité

L’ambiguë Al Jazeera

Accusée d’être le canal de propagande d’al-Qaida, elle est la première chaîne à diffuser un enregistrement de Oussama Ben Laden, un mois après le 11-Septembre. Par deux fois ses locaux seront bombardés par les Etats-Unis lors des offensives sur l’Afghanistan et l’Irak. Devenue une arme d’influence redoutable, la chaîne est aujourd’hui à l’abri de ce genre de représailles.

Le chercheur Nabil Ennasri et auteur de "L'Enigme du Qatar" (Editions Iris) était l'invité du journal de TV5-Monde .Interview réalisée en direct le samedi 22 juin à 12h30 :

article logo

QATAR - Paris, la Tour Eiffel, son club de football, ses stars planétaires... et ses casseurs. Le Qatar a fait l'amère découverte que la ville Lumière n'était pas toujours la carte postale idyllique qu'il imaginait. Avec les nombreux incidents ayant émaillé la remise du trophée du champion de France, les richissimes propriétaires du PSG ont trébuché dans leur marche triomphale.

Ce devait être une fête mémorable pour ce troisième titre national de l'histoire du club, après ceux de 1986 et 1994. Mémorable, ce lundi 13 mai le sera après les débordements de certains "supporteurs" parisiens. L'apparition des champions n'aura duré en tout et pour tout que 5 minutes.

Pas de croisière en bateau-mouche sur la Seine non plus pour les joueurs et leur famille. Pour l'image d'Epinal de Paris by night, on repassera...

"Il va y avoir un impact à court terme", juge Nabil Ennasri, auteur de L’Enigme du Qatar (Armand Colin, 2013), qui cible avant tout la mauvaise publicité faite au club. Mais derrière le PSG il y a l'émirat, dont l'image est inextricablement liée depuis son rachat en 2011. Que va-t-on penser à Doha d'être associé à de tels débordements?

Une analyse de Benjamin Barthe, journaliste au Monde, qui analyse trois des différents essais qui sont récemment sortis sur le Qatar.

La Qatarmania passe des kiosques aux librairies. Après avoir obnubilé la presse, qui lui a consacré un nombre incalculable de "unes" ces dernières années, ce confetti de sable aux avant- postes de la mondialisation (le skyline de sa capitale Doha, sa chaîne de télévision Al-Jazeera...) fait tourner la tête des éditeurs. Pas moins de cinq ouvrages sont simultanément parus en ce début de printemps, et d'autres devraient être publiés dans les prochaines semaines.

QATAR - Ce mardi soir, pour qui vibrera le coeur des Qataris? Pour leur dernier joujou, le Paris Saint-Germain? Pas si sûr... Car oui, le FC Barcelone est également l’une des places fortes des investissements de l’émirat.

» Suivez l'avant-match et le match en direct sur Le HuffPost en cliquant ici

Présent sur le maillot catalan depuis trois ans, le Qatar avait choisi d’entrer par la grande porte avant de jeter son dévolu sur le PSG (2011). L’équipe de Lionel Messi arbore depuis 2010 un sponsor de l’émirat sur sa tunique, Qatar Foundation, qui passera le relais à un autre dès juillet prochain : Qatar Airways. La compagnie aérienne déboursera 171 millions d’euros sur trois ans, soit 57 millions par saison (10% du chiffre d’affaires du club). Avec ce contrat, la tenue barcelonaise devient même la plus chère du monde, devant le Bayern Munich (30M€) et Manchester United (24M€).

Ce tour de force constitue un fait exceptionnel pour le club fondé en 1899. Avant l’arrivée de la Qatar Foundation sur le torse des joueurs, Barcelone n’avait jamais porté le moindre sponsor, excepté l’Unicef (2006-2010), qui était offert.

PSG-Barcelone en quarts de finale de la Ligue des champions ce soir, c'est presque un derby du Qatar.

D'un côté, le PSG, propriété de Qatar Sports Investments depuis juillet 2011. De l'autre, le FC Barcelone, qui affiche sur son maillot cette année la Qatar Foundation, une organisation philanthropique, et Qatar Airways, une compagnie aérienne tout ce qu'il y a de lucrative, l'année prochaine. Le signe que le PSG, qui reçoit l'ogre catalan en quart de finale aller de la Ligue des champions mardi 2 avril, n'est pas seul dans la stratégie mondiale des Qataris.

"Du marketing d'Etat"