1582320 3 0137 le-conseil-de-securite-des-nations-unies-ici 9616fc67b6cc554ba2df0a20d67a1a92Le Conseil de sécurité des Nations unies | AFP/ESKINDER DEBEBELes monarchies pétrolières du Golfe ont à nouveau appelé mardi à une action internationale « dissuasive ». Pour elles, le régime syrien est responsable de l’attaque chimique du 21 août près de Damas. Parmi ces monarchies, il y a le Qatar. Certaines théories du complot affirment même que ce petit pays du Golfe serait à l’origine de la guerre civile syrienne, l’émirat ayant pour projet de construire un gazoduc passant par la Syrie. Un projet auquel Bachar al-Assad a dit non. 

Le Qatar aurait-il donc tout organisé pour renverser le régime syrien pour servir ses propres intérêts ? Les explications de Nabil Ennarsi, spécialiste du Qatar et auteur du livre L’énigme du Qatar MP3

Sans titre 16Débat qui s'est déroulé le lundi 24 juin 2013 en présence de : Alexis Bachelay, député PS des Hauts-de-Seine, Nabil Ennasri, chercheur et auteur de L’énigme du Qatar, Jacques-Marie Bourget, écrivain.

 

Le vilain petit Qatar. Cet ami qui nous veut du mal, par Nicolas Beau, Jacques-Marie Bourget
Fayard (302 p., 19 euros)
L'énigme du Qatar, par Nabil Ennasri,
IRIS-Armand Colin, (198 p., 19 euros)

Le Qatar aujourd'hui. La singulière trajectoire d'un riche émirat., Ouvrage collectif

Michalon, (238 p., 17 euros)

Al-Jazira, la chaîne d'information qatarie, a lancé, mardi 20 août, son antenne américaine. | AFP/STAN HONDA

 

Douze ans après les attentats du 11-Septembre, la chaîne d'information qatarie lance, mardi 20 août, son antenne américaine. Mais, pour une partie de l'opinion publique, son nom reste associé à l'antiaméricanisme, voire au terrorisme.

Lire : Al-Jazira se lance à la conquête des Etats-Unis

"Plus on a d'influence, plus on est critiqué."Cet adage explique en partie la situation dans laquelle Al-Jazira se trouve, dix-sept ans après sa création, selon Pascal Boniface, directeur de l'Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS).

 

Sans titre 8Je participerai ce soir à partir de 19h20 à l'émission "Le téléphone sonne" sur France Inter en compagnie de Christian Chesnot. Le thème : le Qatar et la visite de François Hollande à Doha.

http://www.franceinter.fr/emission-le-telephone-sonne-le-qatar

saouditeLe prince Saoud al-Fayçal, chef de la diplomatie saoudienne. © Aris Messinis / AFP

Le Qatar a versé 7 milliards de dollars aux Frères musulmans. En riposte, l'Arabie saoudite en donne 12 à l'armée. Récit d'une lutte discrète mais sans merci.

Par ARMIN AREFI

On comprend désormais davantage pourquoi les États-Unis et l'Union européenne peinent à sanctionner le nouveau gouvernement égyptien après la sanglante répression des manifestants pro-Morsi qui a fait près d'un millier de morts en une semaine. Leur plus grand allié au Moyen-Orient, l'Arabie saoudite, pèse de tout son poids pour protéger l'armée égyptienne, de retour aux affaires un an après l'accession à la présidence du Frère musulman Mohamed Morsi.