qna qatar tourism 11092011Un levier suffisant pour redorer l'image de l'Emirat ?

Le Qatar souhaite s'appuyer sur l'image du PSG pour devenir une destination touristique à part entière. Reste à savoir si cette association sportive suffira à redorer l'image négative de du pays dans les médias français.

Utiliser une équipe de foot pour promouvoir une destination touristique. Voici la stratégie marketing plutôt originale mise en place par le Qatar.

Propriétaire depuis 2011 du Paris-Saint-Germain, l'émirat compte capitaliser sur l'image de Zlatan Ibrahimovic et de ses coéquipiers pour se faire connaître dans le monde entier.

Onfray71Nabil Ennasri était l'invité de l'émission "Questions d'éthique" animée par Monique Canto-Sperber sur France-Culture jeudi 17 octobre 2013. Au programme : les ressorts de la diplomatie du Qatar, Al Jazeera, la "diplomatie sportive" et les investissements de l'émirat en France.
A réécouter ici :http://www.franceculture.fr/emission-questions-d-ethique-le-qatar-avec-nabil-ennasri-2013-10-17

nabilfrance24Thème : le Qatar mérite-t-il la Coupe du Monde-2022 ? En présence de : - Pascal Boniface, directeur de l'IRIS (Institut de relations internationales et stratégiques) - Nabil Ennasri, fondateur de L’Observatoire du Qatar. - Claude Le Roy, entraîneur et sélectionneur de football - Jean-Marie Fardeau, directeur de Human Rights Watch Paris

nabilequipeformulefootNabil Ennasri était l'invité de l'émission "Formule Foot" sur la chaîne L'Equipe 21 jeudi 3 octobre 2013. Thème : le Qatar, le Mondial 2022 et la réunion de la FIFA : http://www.lequipe21.fr/emissions/la-formule-foot-de-equipe-21.html

ennasriitéléReportage de la chaîne i-télé sur les dures conditions de travail des ouvriers au Qatar avec des éclairages de Nabil Ennasri

riyad-hommeUn homme à Riyad en 2007. REUTERS/Ali Jarekji -Deux monarchies sunnites, deux régimes religieux, deux rentes pétrolières: de loin, les deux pays se ressemblent.

Déserts et pétrole ou bien encore émirs, keffieh et courses de faucons: vus de loin, l'Arabie saoudite et le Qatar ont bien des points communs qui sont autant de clichés. Car, non seulement les différences existent, mais ce sont parfois de profondes divergences qui opposent ces deux royaumes, en particulier sur la scène régionale comme on l'a très nettement vu, ces derniers mois, en Egypte. 

Or différences –et ressemblances– ne sont pas toujours celles que l'on croit.