img meshaal al shamari 1504528328 580 380 center articles 447469Credit : So FootLe directeur de L'Observatoire du Qatar est revenu dans un article paru sur le site So Foot sur les conséquences de l'élimination du Qatar pour la qualification au Mondial 2018 en Russie.

Mécènes tout-puissants du football de club, Qataris et Chinois ont aussi largement investi pour améliorer la compétitivité de leur sélection respective. Pourtant, aucune des deux nations ne devrait se qualifier pour le Mondial russe. Un revers majeur, pour Doha comme pour Pékin.

Les chiffres ont quelque chose de vertigineux. Plus de 400 millions sur la table pour s’offrir les services de Neymar et Mbappé côté qatari. Près de 200 millions d’euros investis pour l'AC Milan, mais surtout une Chinese Super League boostée à coups de salaires et de transferts faramineux, côté chinois. Les derniers mercatos ont été en grande partie rythmés par Doha et la Chine. De quoi mettre sur le devant de la scène les clubs bénéficiaires de ces généreuses donations, et leurs nouveaux mécènes avec eux. Mais cette réussite financière et médiatique reste néanmoins très éloignée de la réalité des sélections qatarie et chinoise, qui ne devraient pas voir le Mondial 2018.

7179975 000 r83a2 9a991124857 original 1000x625Credit : Le ParisienL'observatoire du Qatar a été cité à plusieurs reprises dans l'analyse proposée par le site "Au stade.fr".

Voici un extrait de l'article :

qatarbashingLe site du magazine Jeune Afrique a consacré un article sur la possible désescalade dans la crise qui oppose le Qatar à ses voisins. La politologue Fatiha Dazi-Héni et le chercheur Nabil Ennasri ont apporté leur éclairage sur le sujet.

Dans les rues de Doha, de nombreuses voitures arborent sur leur vitre arrière un portrait de l’émir qatari, Cheikh Tamim Ibn Hamad Al Thani, malgré la flambée des prix due aux sanctions économiques et à la fermeture des frontières avec l’Arabie saoudite décidée par Riyad et les Émirats arabes unis, soutenus par l’Égypte. C’est l’un des effets inattendus de ce « blocus » imposé depuis le 5 juin au petit émirat gazier, sous prétexte qu’il soutiendrait le terrorisme et se rapprocherait de l’Iran. « Le Qatar a eu tendance à susciter une sorte d’union sacrée derrière l’émir », remarque Nabil Ennasri (auteur de L’Énigme du Qatar, Armand Colin-Iris, 2013).

nasser al khelaifi 2ofuq9fzxsvf1q6oz68fcfcfcCredit : Goal(RV) Entretien - Le Qatar vient de s’offrir pour 222 millions d’euros, le transfert sportif le plus cher depuis le début du siècle. Le joueur de football brésilien, Neymar, star du club espagnol de Barcelone vient de rejoindre le Paris Saint Germain pour un contrat de cinq ans.

Dans cet entretien, le directeur de L'observatoire du Qatar revient sur la dimension stratégique pour le Qatar d'un tel investissement.

1951824 41031965 2560 1440Credit : EurosportLe directeur de L'observatoire du Qatar a fait part au site internet "Ulyces.co" de ses réflexions au sujet du probable transfert de la star brésilienne Neymar au PSG. D'après lui, cette arrivée imminente s'inscrit dans un cadre plus large de la "diplomatie sportive" de l'émirat dans la perspective du Mondial 2022.

L'article est à lire à ce lien : http://www.ulyces.co/servan-le-janne/neymar-est-il-un-enjeu-strategique-pour-le-qatar/ 

Recep Tayyip Erdogan Salmane 23 juillet 0 728 485Credit : Handout/AFPArticle du journal La Croix du dimanche 23 juillet. Avec des éclairages de la part du directeur de L'observatoire du Qatar. A relire ci-dessous.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan entame dimanche 23 juillet une tournée de deux jours dans la péninsule arabique au cours de laquelle il devrait rencontrer les principaux acteurs de la crise entre l’Arabie saoudite et le Qatar. Possédant de nombreux intérêts dans la région, la Turquie se pose en médiateur.

Page 3 sur 17