7468974 fe9d892e e7d0 11e7 a0fd 824333abcb65 0 1000x625Le ParisienA la suite de la tournée hivernale de l'équipe du PSG au Qatar, le journal Le Parisien est revenu sur l'apport médiatique de ce traditionnel voyage que l'effectif du club réalise chaque année dans le territoire de son propriétaire. Parmi d'autres spécialistes, le directeur de L'Observatoire du Qatar a fait part de ses analyses sur le sujet.

"On sait ce que coûte le PSG au Qatar, où il est actuellement en tournée : beaucoup d’argent et de nombreuses critiques sur ses manières de nouveau riche. On sait moins ce qu’il lui rapporte, bientôt huit ans après son rachat. Nous avons cherché à évaluer l’impact du PSG sur un pays richissime grâce à ses hydrocarbures qui fait tout pour exister sur la scène internationale depuis plus de deux décennies."

2017 06 05t030233z 1593747601 rc1de0592060 rtrmadp 3 gulf qatarL’émir du Qatar, cheikh Tamim bin Hamad al-Thani, démarre une tournée officielle dans une demi-douzaine de pays d'Afrique de l'Ouest. Ce déplacement est destiné à renforcer les relations bilatérales dans un contexte de crise larvée entre monarchies du Golfe.

Désormais considéré comme un continent présentant les caractéristiques d'un “nouveau monde”, l'Afrique suscite de nombreuses convoitises. On connaissait l'influence centrale de la France ainsi que d'autres pays occidentaux dans cette partie du monde et les dernières années ont vu une montée en puissance de la Chine. En dehors de ces partenaires incontournables, le monde arabe s'est longtemps désintéressé de cette région du globe. Seuls l'Arabie Saoudite, le Maroc et la Libye de Kadhafi ont développé à l'égard de certains pays africains une diplomatie intense à la fois économique et idéologique.

Publié dans Actualités du Qatar

0b4137ae5042315fa7ccb7891eb62ba1 ddba4Credit : AmbafranceLe chef de la diplomatie française, Jean-Yves Le Drian effectue du 14 au 16 juillet une tournée dans le Golfe. Ce déplacement le fera visiter le Koweït, le Qatar, les Emirats arabes unis ainsi que l'Arabie saoudite.

Cette visite est la première d'un ministre français dans la région depuis le début de la crise qui a commencé le 5 juin dernier. Dans la déclaration présentant cette mission, le Quai d'Orsay souhaite que le ministre "recueille les vues de ces pays et apporte la contribution de la France à la médiation engagée par le Koweït" qui reçoit le "plein soutien" du gouvernement français.

Publié dans Actualités du Qatar