imageNabil Ennasri, le directeur de L'Observatoire du Qatar a accordé un entretien au journal Le Parisien. Au programme : la question de l'implication du  Qatar dans le PSG jusqu'en 2022, l'avenir de Nasser al-Khelaïfi et la projection dans le maintien du club de la capitale comme instrument majeur du Soft power de l'émirat. 

Extrait : "Nasser Al-Khelaïfi s’était donné cinq ans pour gagner la Ligue des champions, aujourd’hui le PSG stagne. Est-ce un échec vu du Qatar ?

7468974 fe9d892e e7d0 11e7 a0fd 824333abcb65 0 1000x625Le ParisienA la suite de la tournée hivernale de l'équipe du PSG au Qatar, le journal Le Parisien est revenu sur l'apport médiatique de ce traditionnel voyage que l'effectif du club réalise chaque année dans le territoire de son propriétaire. Parmi d'autres spécialistes, le directeur de L'Observatoire du Qatar a fait part de ses analyses sur le sujet.

"On sait ce que coûte le PSG au Qatar, où il est actuellement en tournée : beaucoup d’argent et de nombreuses critiques sur ses manières de nouveau riche. On sait moins ce qu’il lui rapporte, bientôt huit ans après son rachat. Nous avons cherché à évaluer l’impact du PSG sur un pays richissime grâce à ses hydrocarbures qui fait tout pour exister sur la scène internationale depuis plus de deux décennies."

624L'indignation internationale autour du meurtre de Jamal Khashoggi met à mal le leadership de l'Arabie Saoudite. Cet affaiblissement saoudien pourrait permettre au Qatar de réintégrer sa place dans la région du Golfe.
 
Dans ce sujet diffusé par la radio suisse RTS, le directeur de L'Observatoire du Qatar donne son analyse sur la réintégration potentielle du Qatar dans le jeu intra-Golfe à la faveur de l'affaire Khashoggi.
 

1280x960L'hebdomadaire marocain francophone Tel Quel a consacré une enquête sur le piratage du groupe audiovisuel qatari BeIN Sports par la chaîne BeOutQ implantée en Arabie Saoudite. Le directeur de L'Observatoire du Qatar y donne son analyse sur le versant géopolitique de cette opération de hackage d'une ampleur inédite dans l'histoire du monde médiatique.

Pour lire l'intégralité de l'enquête, cliquez à ce lien : https://telquel.ma/2018/11/13/beoutq-ou-le-piratage-geopolitique-de-beinsport_1617816

yemen1Credit : AFPDe nombreuses associations et personnalités dénoncent le silence complice du gouvernement français dans le conflit qui touche le Yémen depuis près de quatre ans. Une guerre qui a coûté la vie à plus de 10 000 personnes et a provoqué « la pire crise humanitaire » au monde, selon l'ONU.

Le directeur de l'Observatoire du Qatar est co-signataire avec, entre autres, les intellectuels Rony Brauman, Edwy Plenel ou du député Sébastien Nadot d'une tribune qui a pour objectif de briser le silence, d'alerter sur le désastre humain de cette guerre et faire cesser les livraisons d’armes destinées à l'Arabie saoudite et aux Emirats arabes unis. Cette tribune a également été publiée sur Mediapart.

Pour lire l'intégralité du texte, c'est à ce lien : 

https://www.politis.fr/articles/2018/10/yemen-briser-le-silence-et-faire-cesser-les-livraisons-darmes-39466/

 

 

 

argoalimentaireCredit : Orient XII

Lors d'une analyse fouillée menée par le site OrientXXI, le directeur de L'Observatoire du Qatar a apporté son éclairage sur le développement agroalimentaire dans l'émirat depuis le blocus imposé par ses voisins en juin 2017. L'embargo semble s'être transformé en une nouvelle opportunité pour de nombreuses entreprises du secteur.

Pour lire l'intégralité de l'article, c'est à ce lien : https://orientxxi.info/magazine/au-qatar-l-industrie-agroalimentaire-fait-face-a-l-embargo,2710

Page 1 sur 18