coalitionislamiqueCredit : Le FigaroRyad, régulièrement critiquée pour ses accointances avec des groupes radicaux, vient d'annoncer qu'elle formait une coalition de pays musulmans pour « combattre militairement et idéologiquement » le terrorisme...

L’Arabie saoudite a annoncé ce mardi la création d’une coalition de 34 pays musulmans pour « combattre militairement et idéologiquement » « toute organisation terroriste qui fait son apparition » dans le monde musulman. Alors que Ryad est régulièrement critiquée pour ses accointances avec des groupes radicaux, cette annonce lui permet de se défendre de l’image de pourvoyeur de terroristes qu’elle traîne depuis plusieurs années, et d’apparaître comme leader du monde arabo-musulman.

Qatar centresyrieCredit : The Peninsula La Fondation Cheikh Thani ben Abdallah (RAF) a lancé la construction de douze écoles dans le gouvernorat de Deraa, dans le sud de la Syrie. Elles concernent les enfants déplacés afin qu'ils puissent poursuivre leur scolarité dignement.

Ces centres éducatifs accueilleront les élèves touchés par la guerre afin qu'ils puissent passer les examens nationaux mais aussi garantir que leur éducation ne soit pas perturbée.

Publié dans Actualités du Qatar

erdoğandavutCredit : AkhbarturkiyaLes élections législatives turques qui se sont déroulées dimanche 1er novembre 2015 ont tourné au triomphe pour le parti AKP. La formation du Président Recep Tayyip Erdogan est arrivée en tête des suffrages en raflant la moitié des voix. Elle obtient également la majorité au Parlement avec 316 sièges sur 550.

C'est d'ailleurs le score le plus élevé jamais obtenu par le parti musulman-démocrate. Alors que les sondages prédisaient une élection serrée, l'AKP a rallié plus de 23 millions de bulletins lors d'un scrutin qui a été le théâtre d'une participation record puisque 87% des électeurs se sont déplacés. C'est donc un succès populaire indéniable et une confirmation de la large assise dont le président Recep Tayyip Erdogan et son Premier ministre Ahmet Davutoglu sont crédités auprès de la population. Rarement dans l’histoire des démocraties, un parti a pu régner avec autant d'assurance sur la scène politique nationale comme le fait l'AKP depuis 13 ans en Turquie.

Publié dans Politique

qatarredCredit : WebsiteLe Croissant-Rouge du Qatar (QRC) a lancé une campagne de sensibilisation et de promotion de l’hygiène destinée aux femmes syriennes pour un coût de 750 000 dollars.  

Des bénévoles de l'ONG qui forme l'une des structures para-étatiques les plus importantes de l'émirat vont rapidement être formés pour sensibiliser les femmes et les enfants de la ville d’Idlib située dans le nord-ouest de la Syrie.  

Publié dans Actualités du Qatar

SorbonneCredit : AFPL'université parisienne a signé un accord avec le Qatar, qui va lui verser 600.000 euros par an pendant 3 ans, soit un peu moins de 2 millions d'euros, pour financer la vie et le logement de ces réfugiés.  Sur place, les avis sur ce partenariat sont plutôt partagés. 

Le Qatar va financer l'accueil d'une centaine de réfugiés à la Sorbonne. L'université parisienne a annoncé avoir signé un accord avec le Qatar, qui va lui verser 600.000 euros par an pendant 3 ans, soit un peu moins de 2 millions d'euros, pour financer la vie et le logement de ces réfugiés. Plus précisément, à partir du 28 septembre, les étudiants seront sélectionnés par la préfecture et le rectorat de Paris en fonction de leur statut et de leur niveau d'étude. Le Qatar n'aura pas son mot à dire sur le recrutement.

Publié dans Entretien

sorbonnelogoCredit : La SorbonneLe Qatar s'engage à verser 1,8 million d'euros réparti sur trois ans à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne pour financer les frais d'études d'une centaine d'étudiants réfugiés syriens. 

Un protocole d’accord a été signé lundi 14 septembre entre le président de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Philippe Boutry et le procureur général du Qatar, Ali Ben Fetais al-Marri précisant les conditions d’un partenariat à hauteur d’un montant de 600.000 euros par an sur une durée de trois ans. L'université offrira à ces étudiants "des parcours adaptés à leurs besoins pour accéder à des formations diplômantes". La participation financière de l’Etat du Qatar aura pour objectif de contribuer "aux frais de vie et de logement" des étudiants réfugiés syriens. 

Publié dans Actualités du Qatar

QatarRafaleSignature du contrat de vente du Rafale, à Doha le 4 mai 2015. Credit : Site de l'Elysée"Le président de la République s’est entretenu hier avec Cheikh Tamim ben Hamad Al Thani, Emir du Qatar. Ce dernier lui a confirmé son souhait de voir son pays acquérir 24 avions de combat Rafale." C’est en ces termes que l’Elysée a fait connaître, jeudi 30 avril, la signature du nouveau contrat qui permet à la France de trouver un troisième marché pour la vente de son avion de combat. 

 

L'année de tous les records pour Dassault

 

Jamais deux sans trois. Après l’Égypte et l’Inde, c’est donc le Qatar qui vient d’annoncer sa volonté d’acquérir 24 appareils du fleuron de l’aviation française. D'une valeur de 6,3 milliards d’euros, le contrat est officiellement signé ce lundi 4 mai à Doha en présence de François Hollande. Ce nouvel accord permet à Dassault Aviation de remplir son carnet de commandes.

Publié dans Economie

Le ministre qatari des Affaires étrangères Khalid ben Mohammed al-Attiyah entame mardi 14 avril une visite à Paris de deux jours. Il a rencontré aujourd’hui le chef de la diplomatie française, Laurent Fabius.

Lors de cette réunion, les deux hommes ont discuté des relations bilatérales qu’entretiennent les deux pays ainsi que des moyens à mettre en œuvre pour les renforcer. Ils ont aussi échangé leurs points de vue sur les derniers développements dans la région notamment au Yémen et en Syrie.

Publié dans Actualités du Qatar

sissi et abdallahLe président égyptien Abdel Fattah al-Sissi et le roi Abdallah d'Arabie saoudite (SPA/Sursis)La montée de la menace de l’organisation de l’État islamique (OEI) amène l’Arabie saoudite à infléchir sa politique régionale et à faire taire son hostilité envers les Frères musulmans. Pourtant, la tension entre le Qatar et l’Égypte semble reprendre de plus belle, rendant plus complexe la constitution d’un grand front sunnite face à la fois à l’OEI et à l’Iran.

L’Arabie saoudite espérait que la brouille entre l’Égypte et le Qatar était en passe d’appartenir au passé mais l’actualité de ces dernières semaines prouve le contraire et contrarie ses projets de recréer un front sunnite face à l’Iran. Suite aux raids menés par l’armée égyptienne contre les positions de l’organisation de l’État islamique (OEI) en Libye le 16 février dernier, le Qatar a fait part de ses critiques sur l’opportunité d’une action unilatérale menée par Le Caire.

Publié dans Politique

tamimobamaL'émir du Qatar et le président américain dans la salle ovale de la Maison blanche (Reuters)Lundi 24 février, l’émir du Qatar, cheikh Tamim ben Hamad al-Thani s’est rendu à Washington dans le cadre d’une visite officielle de cinq jours, la première depuis son accession au trône en juin 2013. Une visite ponctuée par une rencontre, mardi 25 février, avec le président américain, Barack Obama à la Maison blanche, poursuivie le lendemain par une rencontre avec d’autres membres du gouvernement et du Congrès américain.

Publié dans Politique
Page 4 sur 5