n DOHA 628x314Le ministère qatari de l'Économie et du Commerce (MEC) a annoncé le 6 mai que 2 295 nouvelles entreprises ont été enregistrées durant le mois avril. Ce nombre est une preuve de la solidité de l’économie de l’émirat et vient conforter les décideurs qataris de poursuivre leur politique économique destinée à déjouer les effets du blocus.

Selon le dernier rapport publié sur le site du ministère de l’Economie et du Commerce, 1703 grandes entreprises et 592 PME (petites et moyennes entreprises) ont été créées.

Publié dans Economie

n TAMIM QATAR large570La crise entre les pays du Golfe est entrée dans son septième mois et il parait difficile d’espérer une amélioration de la conjoncture à court terme. Au delà de la dispute diplomatique, le niveau des atteintes aux droits de l’homme révélé au grand jour par un rapport onusien donne une indication de la profondeur du clivage entre les protagonistes.

Il s’agit de la première réaction publique issue d’un document détaillé rédigé par une institution onusienne au sujet de la crise dans le Golfe. Lundi 8 janvier, le Haut-Commissariat des droits de l’homme de l’ONU (HCDDH) a en effet remis son rapport d’enquête au Comité national des droits de l’homme du Qatar. Fruit d’une investigation réalisée entre le 17 et le 24 novembre au Qatar au cours de laquelle les fonctionnaires onusiens ont pu échanger avec plus de vingt organismes différents (tant gouvernementaux qu’appartenant à la société civile), le HCDDH en est arrivé à la conclusion que la décision prise par le Quartet (Arabie Saoudite, Emirats arabes unis, Bahreïn et Egypte) apparaît “disproportionnée”, “arbitraire” et même “discriminatoire”. Largement passé sous silence par les organisateurs du blocus et, a contrario, abondamment relayé dans la presse qatarie, ce rapport vient confirmer les conclusions déjà relevées par plusieurs ONG de défense des droits de l’homme.

Publié dans Politique

693724416Le Comité national des droits de l'homme du Qatar vient de produire un document exhaustif récapitulant l'ensemble des atteintes aux droits causées par l'embargo. Décidé le 5 juin dernier, ce blocus a porté préjudice à des milliers de personnes qui ont vu leurs droits de circulation et d'éducation bafoués.

Créé par un décret du gouvernement en 2002, le National Human Rights Committee (NHRC) est une organisation dont le but est de défendre les droits de l’homme dans l’émirat. Depuis sa naissance, cette instance a collaboré avec diverses organisations de défense des droits humains tels Amnesty International et Human Rights Watch. Preuve de cet engagement, le NHRC a bénéficié d’une certaine reconnaissance sur le plan mondial ; il est ainsi accrédité auprès du Comité international de coordination des institutions nationales des droits de l’homme.

Publié dans Actualités du Qatar

IMG 5217Credit : World blogDepuis maintenant plus d'un mois, le Qatar est sous embargo de la part de ses voisins. L'observatoire du Qatar vous propose un entretien avec un expatrié français installé depuis quelques années dans le Golfe et qui vit actuellement à Doha. Son récit donne des éléments de compréhension sur le nouveau mode de vie auquel sont soumis les habitants du pays. 

1) Bonjour Rayan. Vous travaillez dans une société de construction de BTP au Qatar. Que pouvez-vous nous dire sur la situation nouvelle depuis le blocus de lundi 5 juin dernier ?

Publié dans Trois questions à