Finance islamique : La banque marocaine CIH signe un partenariat avec Qatar International Islamic Bank‏

dimanche, 27 décembre 2015 22:01

 QIIBCredit : WebsiteLe Crédit immobilier et hôtelier (CIH) a signé un accord avec la Qatar International Islamic Bank (QIIB) pour la création d’une banque islamique au Maroc. Il s’agit d’une filiale commune CIH et QIIB dédiée à la finance islamique et dont la création avait été annoncée en septembre dernier.

Dans un communiqué publié jeudi 24 décembre 2015, la Qatar International Islamic Bank (QIIB) déclare avoir signée une joint-venture avec le CIH pour la création d’une banque participative au Maroc, dans le cadre de "sa stratégie d’investissement à l’étranger et de diversification de son portefeuille".

En vertu de cet accord, "la QIIB va prendre une participation de 40% dans la future banque qui sera lancée dans les prochains mois après l’obtention des autorisations nécessaires, selon les règlements en vigueur au Maroc", indique le communiqué. Il mentionne également que le conseil d'administration de QIIB "considère le Maroc comme un marché riche qui fournit des opportunités uniques pour la banque ainsi que pour l'économie marocaine en général". Et d'ajouter que "QIIB tire sa force de près de 25 ans d'expérience bancaire et espère continuer son succès en travaillant dans le Royaume du Maroc".

Fondée en 1991, QIIB est une banque qatarie qui propose des solutions bancaires islamiques intégrées aux particuliers et aux entreprises. Elle dispose actuellement d'un vaste réseau de succursales au Qatar et a conclu de nombreux partenariats à l’étranger.

L’entrée des banques participatives au Maroc se fera plus d’un an après l’adoption de la loi 103-12 relative aux établissements de crédits et organismes assimilés, votée en novembre 2014. Celle-ci réglemente le secteur et prévoit l’accord de licences aux banques islamiques.

La QIIB a été la première banque islamique à exprimer son souhait de s’installer au Maroc après la victoire du Parti de la justice et du développement (PJD) aux élections législatives en novembre 2011. 

 

Laissez un commentaire