5597968-le-printemps-nouveau-rachat-emblematique-du-qatar-en-franceUn comité central d'entreprise est prévu ce vendredi au Printemps alors qu'un groupe d'investisseurs qatari s'apprêtent à devenir propriétaires des magasins. (THOMAS SAMSON / AFP)Après le PSG, David Beckham et Zlatan Ibrahimovic, les différents palaces, le rachat du Printemps par les investisseurs en provenance du Qatar s’inscrit en droite ligne de ce soft power qui dicte ses actions à l’international, et notamment en France. Il repose sur trois dimensions :

1. Dimension symbolique

Ce rachat à 100% du Printemps relève d’une stratégie de communication qui voit le Qatar tout faire pour que son nom soit accolé à des endroits, des institutions, des images prestigieuses. Le Printemps, c’est une enseigne de marque qui symbolise le luxe propre à Paris, la capitale de la mode, des arts et de la culture.

Publié dans Economie

Sans titre 13Eclairage dans cette vidéo de la stratégie de diversification économique de l'Etat du Qatar :

Publié dans Economie

Crédit photo © ReutersC’est l’une des interrogations qui agitent les observateurs de la politique étrangère du pays : avec l’accession de Cheikh Tamim au poste de chef de l’Etat, va-t-on assister à un infléchissement de la politique étrangère ou le nouvel émir va-t-il marcher dans les pas de son père ? Omniprésent depuis le début des « Printemps arabes », le Qatar joue désormais un rôle majeur dans l’équation stratégique régionale. Néanmoins, son activisme suscite des réserves grandissantes et la passation de pouvoir entre Cheikh Hamad et son fils est l’occasion de faire le point sur les fondamentaux de la diplomatie de l’émirat.

Publié dans Politique
Page 63 sur 63