Capture decran 2017 12 12 a 11.40.44C'est un chiffre rappelé par Emmanuel Lechypre qui devrait gagner à être connu en France. Profitant de la dernière visite du président français au Qatar, l'éditorialiste de la chaîne BFM Business, a communiqué le montant réel des investissements du Qatar en France. Loin du fantasme, ce chiffre reste très modeste comparé à l'ensemble des investissements que l'hexagone reçoit chaque année.

3 milliards d'euros. Ça peut paraître beaucoup, mais ça ne représente que 0,7 % du volume total du commerce extérieur que la France déploie annuellement avec le reste du monde. Avec ce niveau, on est donc très loin de l'image répandue d'un Qatar prêt à dévorer l'économie française par la puissance de ses pétrodollars.

000 V20G2 e1512947888681L'émirat du Qatar a signé dimanche 10 décembre un contrat portant sur l'acquisition de 24 avions de chasse de type Typhoon. Cet accord conclu avec le Royaume-Uni renforcera les capacités militaires du pays soumis à un blocus sévère depuis plus de six mois.

L'accord a été signé à Doha entre le ministre d'État à la défense qatari Khalid ben Mohammed al-Attiyah et son homologue britannique, Gavin Williamson. Selon le ministre anglais, “ces formidables avions renforceront les moyens militaires du Qatar pour faire face aux défis que nous partageons au Moyen-Orient”.

FB IMG 1511808280907La crise dans le Golfe va entrer dans son sixième mois. Pour décrypter les ressorts de cette situation et en saisir les enjeux, la section Sciences Po de l'association EMA (Etudiants pour le monde arabe) propose une conférence intitulée "Qatar : un bras de fer entre puissances régionales?" avec deux intervenants reconnus comme étant parmi les meilleurs spécialistes en France de la question.

La conférence qui débutera à 19h 15 sera ponctuée des interventions de :

d20a7da757b16660439386d7ac805Credit : BFM TVLa crise dans la région du Golfe va bientôt arriver à son sixième mois. Devant une situation qui paraît bloquée, un colloque a lieu mardi 28 novembre à Paris en présence de plusieurs acteurs reconnus du monde universitaire et du milieu économique.

Ce colloque est à l'initiative de deux organisations, le Club géopolitique ainsi que le Centre d'études et de prospective stratégique (CEPS) fondé par Loïc Tribot La Spière. Engagés dans les débats et les réflexions autour des thématiques internationales à enjeu stratégique, ces deux think tank ont souhaité mobiliser leurs ressources et leurs réseaux pour proposer une soirée de réflexion autour d'une des crises qui dominent actuellement l'agenda mondial. Pour Tayeb Benabderrahmane, président du Club géopolitique et dont le récent entretien sur le site du magazine Le Point apporte des éclairages complémentaires sur l'événement, ce colloque sera aussi l'occasion de souligner le rôle particulier de la France qui "a toujours joué dans la région comme un acteur incontournable de la diplomatie".

640 gettyimages 699422022Credit : GuettyL'émission "Le nouveau rendez-vous" de la radio France Inter a consacré son édition du 23 novembre au thème : "Les monarchies du Golfe ont-elles vraiment acheté la France?". Dirigée par Laurent Goumarre, l'émission a permis d'apporter des éclairages sur l'actualité de la crise du Golfe qui continue de cliver la région.  

Quatre spécialistes étaient sur le plateau :

thumbs b c 9b426de481d96a2455b61b42cfbc6bb2Credit : aa.com.tr

L'émir du Qatar a reçu en grande pompe le président turc Recep Tayyip Erdogan lors de sa visite de deux jours les 14 et 15 novembre. Ils ont ensemble présidé la troisième commission mixte bilatérale et signé une dizaine de nouveaux accords.

Le président turc est certainement le chef d'État étranger qui a le plus visité l'émir du Qatar à Doha ces dernières années. Preuve de la lune de miel que connaissent les deux pays, les deux chefs d'État ont signé 14 accords portant sur le renforcement de la coopération en matière de défense, d'énergie, de sécurité et d'agriculture.