JumpeiYasudaCredit : BBC.comLa libération du journaliste indépendant de nationalité japonaise, Jumpei Yasuda, est intervenue vendredi 19 octobre après plus de trois ans de détention en Syrie. En juin 2015, le reporter avait été enlevé dans le nord du pays par le Front al-Nosra, ex-branche syrienne d'Al-Qaïda. Cette libération a été rendue possible grâce à la médiation du Qatar et de la Turquie.

« Le gouvernement du Qatar nous a informé qu’il a été libéré et est maintenant au centre d’immigration d'Antakya » en Turquie. C’est par cette déclaration empreinte d’un ton soulagé prononcée il y a une dizaine de jours que le porte-parole du gouvernement japonais, Yoshihide Suga, a confirmé l’information qui faisait état de la libération d’un homme pour lequel une partie de la société civile nippone s’était mobilisée. 

Publié dans Actualités du Qatar

4d786457 bc99 4f90 aebd ff76788b65a8Dr Ali ben Smaikh al-Marri, président de la NHRCAlors que la pression internationale s’accentue sur Riyad suite à l'enlèvement du célèbre journaliste saoudien, Jamal Khashoggi, le Comité national des droits de l'Homme du Qatar (NHRC) exhorte les autorités saoudiennes à révéler immédiatement le lieu où se trouvent quatre de ses citoyens disparus « de façon forcée » dans le royaume.

Dans un communiqué publié dimanche 14 octobre, le Comité national des droits de l'Homme (NHRC - National Human Rights Committee), basé à Doha, a fait part de sa « profonde inquiétude » sur le sort des quatre citoyens qatariens portés disparus et a tenu le gouvernement saoudien pour responsable de leur sécurité.

Publié dans Actualités du Qatar

tayyip erdogan with tamim bin hamad al thaniMercredi 15 août, l'émir du Qatar a annoncé vouloir se rendre en Turquie. Cette visite surprise s'inscrit dans le cadre d'une volonté de l'émirat de soutenir l'économie d'un pays bousculé par une grave crise monétaire.

C'est un nouveau signe de la solidité de la relation qui unit Doha à Ankara. En pleine tourmente financière et alors que la monnaie turque subit une grave dégringolade face à l'euro et au dollar, l'émir du Qatar a annoncé vouloir se rendre auprès de son homologue à Ankara.

Publié dans Actualités du Qatar

qatarproductsCredit : CNN.comLe ministère qatari de l’Economie a ordonné, dimanche 27 mai, le retrait sur l'ensemble du territoire de tous les produits provenant des pays du blocus. Les Etats du Quartet avaient soumis l'émirat à un embargo commercial il y a près d’un an.

Cette mesure qui vise les marchandises en provenance d'Arabie Saoudite, des Emirats Arabes Unis, du Bahreïn et d'Egypte est plutôt symbolique puisqu’après près d'une année de blocus, il ne restait plus beaucoup de ces produits dans les magasins de l'émirat. Malgré l’embargo commercial, les marchandises saoudiennes et émiraties continueraient à arriver au Qatar via les ports du Koweït et d'Oman, deux pays qui se sont transformés en véritable "point relais" entre Doha et ses rivaux.

Publié dans Actualités du Qatar
9948a98c 8232 4dff b297 32058e0f2bbbLa journée du lundi 14 mai, durant laquelle des milliers de Palestiniens ont manifesté contre le transfert de l'ambassade américaine à Jérusalem, a été marquée par un bilan tragique avec une soixantaine de civils abattus et plus de 2700 blessés. Tandis que le Qatar a immédiatement et fermement condamné l’attaque qu’il a qualifiée de « massacre » d’autres pays du Golfe s’apprêtent à pactiser avec Tel Aviv.
 
Mardi 15 mai, les Gazaouis ont enterré la soixantaine de personnes tuées la veille par l'armée israélienne. Au regard de la violence des événements qualifiés par Amnesty International de « violation abjecte des droits de l'homme »  des manifestations ont été organisées dans plusieurs capitales arabes et européennes. Certains pays dont la Grande-Bretagne, l’Allemagne et la Suisse ont réclamé une enquête indépendante tandis que le Koweït a demandé la tenue d’une réunion d’urgence du Conseil de sécurité de l’ONU.
Publié dans Actualités du Qatar

312b7f86 c9f9 4d3b b1ac a6189d232de3Le sommet extraordinaire de l'Organisation de la coopération islamique (OCI), qui s’ouvre aujourd’hui à Istanbul pose une question importante : comment un monde musulman divisé peut-il apporter une réponse forte à l'unilatéralisme américain sur la question de Jérusalem ?

Le sort de Jérusalem (al-Qods en arabe) est au centre des préoccupations du monde musulman. Déjà, en 1969, c'est la tentative d'incendie criminelle de la mosquée al-Aqsa par un extrémiste juif australien qui avait conduit à la fondation de ce qu’on appelait à l'époque l'Organisation de la conférence islamique. Basée à Djeddah en Arabie Saoudite, cette organisation internationale qui possède une délégation permanente aux Nations unies, regroupe les 57 pays musulmans à travers le monde. En plus de la défense de Jérusalem, elle vise à renforcer la solidarité entre ses États membres.

Publié dans Politique

thumbs b c 9b426de481d96a2455b61b42cfbc6bb2Credit : aa.com.tr

L'émir du Qatar a reçu en grande pompe le président turc Recep Tayyip Erdogan lors de sa visite de deux jours les 14 et 15 novembre. Ils ont ensemble présidé la troisième commission mixte bilatérale et signé une dizaine de nouveaux accords.

Le président turc est certainement le chef d'État étranger qui a le plus visité l'émir du Qatar à Doha ces dernières années. Preuve de la lune de miel que connaissent les deux pays, les deux chefs d'État ont signé 14 accords portant sur le renforcement de la coopération en matière de défense, d'énergie, de sécurité et d'agriculture.

Publié dans Actualités du Qatar

4Le chef d'Etat turc est attendu du 13 au 15 novembre dans la région du Golfe où il devra se rendre respectivement au Koweït puis au Qatar. Cette tournée s'inscrit dans une dynamique de renforcement de la présence turque dans l'équation stratégique du Moyen-Orient.

Il s'était déjà rendu au cours de l'été en Arabie Saoudite et au Qatar et le voilà qui se déplace une seconde fois dans la région. Même si l'objectif véritable de cette tournée n'a pas été divulgué, plusieurs observateurs pointent du doigt la volonté turque de renforcer le nouvel axe stratégique en formation qui joindrait Ankara, Téhéran et Doha. Ce dernier ferait face à l'autre diagonale qui est en pleine gestation et qui fait le lien entre les Emirats arabes unis, l'Arabie Saoudite, l'Egypte et Israël.

Publié dans Actualités du Qatar

 98334571 783e0b04 13d5 4b14 9d13 c6e7a8283c76Credit : BBCSuite à l'effroyable attentat qui a frappé la capitale somalienne, plusieurs pays ont apporté une aide humanitaire d'urgence. Parmi les plus rapides, la Turquie et le Qatar ont envoyé des avions remplis de vivres ou spécialisés dans le traitement des urgences médicales. Des dizaines de blessés seront également envoyés à Doha et Ankara pour bénéficier d'une prise en charge.

Le terrible acte terroriste qui a durement touché Mogadiscio est entré dans l'histoire comme le pire attentat de l'histoire du pays. Dimanche 15 octobre, un camion piégé a soufflé un quartier de la capitale causant la mort de plus de 300 personnes et suscitant des centaines de blessés dont un nombre important de blessés graves. L'endroit visé, le carrefour K5, constitue l'un des secteurs les plus fréquentés de la ville ce qui indique que les responsables de l'attentat avaient pour but de faire un nombre maximal de victimes.

Publié dans Actualités du Qatar

4435302 7 3f15 le president rohani a droite aux cotes 56736a93a3b1373209371fc70190fb37Credit : Le MondeLe président turc Recep Tayyep Erdogan a entamé une visite officielle en Iran mercredi 4 octobre. Ce déplacement s'inscrit dans un contexte régional tendu suite à l'organisation du référendum controversé dans le Kurdistan irakien. Il illustre aussi le réchauffement de l'axe bilatéral entre deux pôles de puissance au Moyen-Orient.

C'est la première visite de ce rang entre les deux pays depuis avril 2015. Cependant, à la différence de ce dernier voyage, le déplacement d'aujourd'hui est entouré d'un climat beaucoup plus favorable entre les deux capitales. En effet, Ankara et Téhéran voient d'un très mauvais oeil la poussée séparatiste du Kurdistan irakien suite au référendum du 25 septembre dernier. Organisée malgré l'opposition du pouvoir central de Bagdad, cette consultation a été très largement approuvée par le peuple kurde qui voit ainsi son rêve d'indépendance se concrétiser.

Publié dans Actualités du Qatar
Page 1 sur 7