JumpeiYasudaCredit : BBC.comLa libération du journaliste indépendant de nationalité japonaise, Jumpei Yasuda, est intervenue vendredi 19 octobre après plus de trois ans de détention en Syrie. En juin 2015, le reporter avait été enlevé dans le nord du pays par le Front al-Nosra, ex-branche syrienne d'Al-Qaïda. Cette libération a été rendue possible grâce à la médiation du Qatar et de la Turquie.

« Le gouvernement du Qatar nous a informé qu’il a été libéré et est maintenant au centre d’immigration d'Antakya » en Turquie. C’est par cette déclaration empreinte d’un ton soulagé prononcée il y a une dizaine de jours que le porte-parole du gouvernement japonais, Yoshihide Suga, a confirmé l’information qui faisait état de la libération d’un homme pour lequel une partie de la société civile nippone s’était mobilisée. 

Publié dans Actualités du Qatar
franceQatarCredit : Crossed flag pinsLe Qatar a exprimé sa vive condamnation face au nouvel attentat qui a frappé la France. L'acte terroriste a été perpétré dans une église quelques jours à peine après le terrible massacre de Nice.

Le Qatar a condamné mardi l'attaque qui a visé l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray située près de Rouen. Revendiqué par le groupe djihadiste "État islamique" (EI), l'attentat commis par deux personnes s'est soldé par la mort d'un prêtre qui a été égorgé. Une autre personne a été blessée. Les deux assaillants ont été abattus par la police et l'attaque a suscité une vague d'émotion dans tout le pays. 

Publié dans Actualités du Qatar

journalistesespaCredit : La Croix Trois journalistes espagnols enlevés en Syrie sont arrivés, dimanche 8 mai, à Madrid après avoir passé dix mois aux mains du front al-Nosra, la branche syrienne d'al-Qaïda. Cette libération a été rendue possible grâce à la médiation du Qatar et de la Turquie.

Trois journalistes espagnols freelance, José Manuel Lopez, Angel Sastre et Antonio Pampliegaqui avaient été enlevés à Alep dans le nord de la Syrie, sont arrivés dimanche sur une base militaire proche de Madrid après avoir passé dix mois aux mains du front al-Nosra.

Publié dans Actualités du Qatar

libannosraCredit : Famillechretienne.frAu Liban, seize militaires détenus par le Front al-Nosra, branche syrienne d’al-Qaïda, depuis août 2014 ont été libérés hier dans le cadre d’un échange parrainé par le Qatar.

En août 2014, une attaque menée conjointement par le Front al-Nosra et l'Organisation de l'Etat islamique (OEI) contre la ville d'Arsal située à la frontière libano-syrienne, avait abouti à la capture d'une vingtaine de soldats et policiers libanais. Seize ont pu être libérés mardi 1er décembre.

Publié dans Actualités du Qatar
dimanche, 28 juin 2015 21:34

L'émir du Qatar en visite au Koweït

qatarkuweitdrapeaux du Koweït et du Qatar. Credit : CrossedflagL’émir du Qatar, cheikh Tamim ben Hamad al-Thani, se rendra lundi 29 juin au Koweït pour « une courte visite fraternelle » a rapporté l’agence de presse officielle qatarie QNA.

Cette visite intervient suite à l’attentat perpétré dans une mosquée chiite à Koweït City qui a causé la mort de plus 25 personnes et fait 220 blessés. C'est le pire attentat suicide qu'a connu le Koweït depuis la libération du pays suite à la guerre du Golfe en 1990. Cet attentat visant la communauté chiite a suscité une grande vague d'émotion dans le pays. 

Publié dans Actualités du Qatar

emirerdogancontratCredit : MiddeleastmonitorL’Etat turc a ratifié l’accord de défense signé le 19 décembre 2014 entre Ankara et Doha permettant le déploiement des Forces armées turques sur leur sol de l'émirat.

La coopération bilatérale entre les deux capitales est sur le point de franchir une étape importante. En effet, la Turquie et le Qatar ont signé un accord de défense le 19 décembre 2014 à Ankara afin d'approfondir la coopération militaire, permettant notamment le déploiement de troupes turques sur le sol qatari. Selon des sources officielles turques, une base militaire verra bientôt le jour au Qatar qui sera en mesure d'accueillir 3.000 à 5.000 soldats pour une durée de dix ans.

Publié dans Politique

QatarRafaleSignature du contrat de vente du Rafale, à Doha le 4 mai 2015. Credit : Site de l'Elysée"Le président de la République s’est entretenu hier avec Cheikh Tamim ben Hamad Al Thani, Emir du Qatar. Ce dernier lui a confirmé son souhait de voir son pays acquérir 24 avions de combat Rafale." C’est en ces termes que l’Elysée a fait connaître, jeudi 30 avril, la signature du nouveau contrat qui permet à la France de trouver un troisième marché pour la vente de son avion de combat. 

 

L'année de tous les records pour Dassault

 

Jamais deux sans trois. Après l’Égypte et l’Inde, c’est donc le Qatar qui vient d’annoncer sa volonté d’acquérir 24 appareils du fleuron de l’aviation française. D'une valeur de 6,3 milliards d’euros, le contrat est officiellement signé ce lundi 4 mai à Doha en présence de François Hollande. Ce nouvel accord permet à Dassault Aviation de remplir son carnet de commandes.

Publié dans Economie