624L'indignation internationale autour du meurtre de Jamal Khashoggi met à mal le leadership de l'Arabie Saoudite. Cet affaiblissement saoudien pourrait permettre au Qatar de réintégrer sa place dans la région du Golfe.
 
Dans ce sujet diffusé par la radio suisse RTS, le directeur de L'Observatoire du Qatar donne son analyse sur la réintégration potentielle du Qatar dans le jeu intra-Golfe à la faveur de l'affaire Khashoggi.
 

1280x960L'hebdomadaire marocain francophone Tel Quel a consacré une enquête sur le piratage du groupe audiovisuel qatari BeIN Sports par la chaîne BeOutQ implantée en Arabie Saoudite. Le directeur de L'Observatoire du Qatar y donne son analyse sur le versant géopolitique de cette opération de hackage d'une ampleur inédite dans l'histoire du monde médiatique.

Pour lire l'intégralité de l'enquête, cliquez à ce lien : https://telquel.ma/2018/11/13/beoutq-ou-le-piratage-geopolitique-de-beinsport_1617816

4d786457 bc99 4f90 aebd ff76788b65a8Dr Ali ben Smaikh al-Marri, président de la NHRCAlors que la pression internationale s’accentue sur Riyad suite à l'enlèvement du célèbre journaliste saoudien, Jamal Khashoggi, le Comité national des droits de l'Homme du Qatar (NHRC) exhorte les autorités saoudiennes à révéler immédiatement le lieu où se trouvent quatre de ses citoyens disparus « de façon forcée » dans le royaume.

Dans un communiqué publié dimanche 14 octobre, le Comité national des droits de l'Homme (NHRC - National Human Rights Committee), basé à Doha, a fait part de sa « profonde inquiétude » sur le sort des quatre citoyens qatariens portés disparus et a tenu le gouvernement saoudien pour responsable de leur sécurité.

Publié dans Actualités du Qatar