zero carboneCredit : Futura-sciences A quatre ans de la prestigieuse compétition, le Qatar a annoncé vouloir proposer un Mondial au « bilan carbone neutre ». Cette volonté s’inscrit dans une politique destinée à neutraliser les principales critiques relatives à l’organisation du tournoi.

Il y a quelques jours, le ministre de l'environnement du Qatar a affirmé lors d'une conférence sur le développement durable que « le Comité suprême pour le legs et l’héritage (CSLH) a travaillé sur la planification et l'organisation d'un tournoi au bilan carbone neutre ». Dans la nomenclature gouvernementale de l’émirat, le CSLH est l’organe public chargé de planifier l’organisation du Mondial de bout en bout.

Publié dans Actualités du Qatar

gianniinfantinoCredit : FIFA A la tête de l’instance mondiale de football depuis février dernier, Gianni Infantino s’est confié lors d’un entretien avec le quotidien Ouest-France. Parmi les sujets sensibles, la Coupe du monde de football 2022 a fait l’objet d’un long développement.

Cela avait été l’une des controverses les plus emblématiques de la fin de l’ère Blatter et c’est pour tourner définitivement la page de cet épisode fâcheux que Gianni Infantino a fait des déclarations censées clore définitivement cet épineux dossier. Lors de son entretien avec le journal régional, l’homme de 46 ans a tenu à rappeler que le Mondial 2022 se jouera bien au Qatar. Parmi les raisons affichées, le fait que l’horizon du football s’élargit avec un pays arabe, musulman et situé au coeur du Moyen-Orient : « A une époque où il est nécessaire de parler de respect et d’inclusion sociale, je suis convaincu que ce sera la Coupe du monde de l’unité, du respect et de la tolérance et que cela sera l’énorme héritage que la compétition phare de 2022 laissera non seulement au Qatar et au Moyen-Orient, mais aussi au monde entier. »

Publié dans Actualités du Qatar

gianniinfantinoCredit : Sportsmole.co.ukLe nouveau président de la FIFA, Gianni Infantino, s'est exprimé vendredi 22 avril sur la Coupe du Monde lors d'un déplacement à Doha. Il a confirmé que le tournoi aura bien lieu dans l’émirat.

Depuis sa nomination, en décembre 2010, pour l'organisation du Mondial 2022, le choix du Qatar fait débat. Soupçons de corruption, climat estival suffoquant, report de la compétition en hiver, conditions de vie déplorables des ouvriers,...Ces polémiques à répétition ont fini par poser la question de savoir si la compétition devait finalement être maintenue dans ce pays.

Publié dans Actualités du Qatar