640 gettyimages 699422022Credit : GuettyL'émission "Le nouveau rendez-vous" de la radio France Inter a consacré son édition du 23 novembre au thème : "Les monarchies du Golfe ont-elles vraiment acheté la France?". Dirigée par Laurent Goumarre, l'émission a permis d'apporter des éclairages sur l'actualité de la crise du Golfe qui continue de cliver la région.  

Quatre spécialistes étaient sur le plateau :

Publié dans Actualités du Qatar

22195578 354016435037340 2560846778460065409 nCredit : CEMOVendredi 5 octobre, le prestigieux hôtel Meurice à Paris était l’hôte d’un colloque intitulé « Le Qatar et les coulisses des crises du Moyen-Orient ». S’étalant sur toute la journée et disposant d’importants moyens de traduction, l’événement était organisé par une structure totalement inconnue dirigée par un cercle d’activistes d’origine égyptienne.

Depuis la crise ouverte le 5 juin dans la région du Golfe, pas un jour ne passe sans que les puissants lobbies des deux camps ne s’activent pour rallier l’opinion mondiale à leur cause. Cible des efforts des différents protagonistes, l’Occident, et en premier lieu les États-Unis, le Royaume-Uni et la France, est aujourd’hui le théâtre de l’offensive d’une myriade de boites de conseils et d’entreprises de relations publiques qui tentent d’approcher les élites politico-médiatiques pour leur servir leur vision du conflit. Mais si ce travail de diplomatie parallèle n’est pas l’apanage des pays du Golfe, il prend avec certains acteurs une proportion industrielle et peut, quand il n’est pas mené avec un minimum de prudence, se retourner contre ses propres initiateurs.

Publié dans Politique

Doha skyline night 1 512

L'émission "Le Grand référendum" du lundi 7 août sur la radio Sud Radio était consacrée au thème "La France doit-elle couper les ponts avec le Qatar". Les invités étaient le chercheur Nabil Ennasri et le Grand reporter au Figaro, Georges Malbrunot.

Pour la réécouter ou la télécharger, c'est à ce lien : https://www.sudradio.fr/le-grand-referendum-1637

Publié dans Actualités du Qatar

Capture decran 2017 07 07 a 23.15.23Credit : Arrets sur imgesLe 9 juin 2017, le débat de l'émission "Arrêts sur images" diffusé sur internet a porté sur les développements de la crise du Golfe en présence du journaliste Georges Malbrunot, de la lobbyiste Sihem Souid et du chercheur Nabil Ennasri.

A retrouver à ce lien : 

https://www.arretsurimages.net/emissions/2017-06-09/Les-Qataris-sont-mauvais-en-communication-id9933 

Le journaliste Georges Malbrunot, grand reporter au Figaro et le chercheur Nabil Ennasri, directeur de L’Observatoire du Qatar étaient les invités du « Débat » de RFI mercredi 14 juin à 18h40. Leur intervention est à réécouter à ce lien :  

http://www.rfi.fr/emission/20170614-france-doit-elle-revoir-relations-le-qatar

Publié dans Actualités du Qatar
 
malbrunotGeorges Malbrunot. Credit : RTS Entretien avec Georges Malbrunot, grand reporter au journal Le Figaro. 
 
1/ Vous venez de participer au XVe forum de Doha organisé au Qatar du 11 au 13 mai. Ce forum a regroupé des centaines de participants provenant du monde entier, dont Jesse Jackson, le célèbre pasteur américain. Quel est votre avis à l’issue de ce colloque ?
 
Je trouve que les débats ont été intéressants, avec des intervenants de qualité. Cela permet d’entendre les points de vue de personnes aux profils et horizons différents et de faire du networking. Voir autant de personnalités de la région en un même lieu et en l’espace de trois jours peut, en effet, faciliter les échanges.

Publié dans Trois questions à

Nabil Ennasri était l'invité de l'émission "BFM Story" sur BFM TV lundi 19 janvier 2015 aux côtés du journaliste Georges Malbrunot. Le thème de l'émission : "Le Qatar, l'ami qui dérange"  : 

 

RachedGhannouchiennhdhaPhoto : © DPA / Rached Ghannouchi lors d'une conférence de presse à Tunis en Juillet 2011

Accusé d'avoir touché de l'argent du Qatar, le chef du parti tunisien Ennahda a toujours clamé n'avoir jamais rien reçu de l'étranger. En procès contre l'éditeur d'un livre polémique sur le Qatar, Rached Ghannouchi a exprimé sa satisfaction de voir reconnu le caractère diffamatoire de ces allégations par le Tribunal de grande instance de Paris.

La page Facebook du parti politique tunisien Ennahda nous apprend que son leader, Rached Ghannouchi, a obtenu gain de cause suite à son action pour diffamation intenté contre l'éditeur « Michel Lafon ». Celle-ci concernait une plainte relative à de fausses allégations, affirmant que M. Ghannouchi avait reçu une grande somme d'argent du Qatar pour le compte d'Ennahda avant les élections tunisiennes de 2011 et ce, en violation des lois tunisiennes sur le financement des partis. Ces allégations ont été publiées en mars 2013 dans l’ouvrage « Qatar, Les secrets du coffre-fort », coécrit par les journalistes Christian Chesnot et Georges Malbrunot.

Publié dans Politique