ouvriersqatarCredit : AFPL’émir du Qatar, cheikh Tamim ben Hamad al-Thani, a promulgué une nouvelle loi sur la création d’un fonds de soutien et d’assurance destiné à venir en aide aux travailleurs étrangers, visant principalement ceux qui n’ont pas été rémunérés par leurs employeurs. Par cette décision inédite dans la région, l’émirat poursuit la voie des réformes des conditions de travail de la main-d’œuvre étrangère.

Annoncé le 31 octobre, ce changement législatif vise à améliorer sensiblement les conditions de vie et de travail des travailleurs étrangers, régulièrement décriées par les organisations de défense des droits humains. Cette modification revêt une importance notoire puisqu’elle marque un pas supplémentaire vers un rapprochement des standards internationaux en matière du droit du travail.

Publié dans Actualités du Qatar