Cour internationale de justice 790x382Credit : Wikipedia Le Qatar a annoncé lundi 12 juin avoir saisi la Cour internationale de Justice (CIJ) contre les Emirats arabes unis en raison « des violations continues des droits humains commises dans le cadre de la politique discriminatoire adoptée par les Emirats arabes unis » à son encontre. Il s’agit là d’un tournant important depuis le blocus qui a débuté il y a plus d'un an.

Dans la nuit du 5 au 6 juin 2017, l'Arabie saoudite, les Emirats arabes unis, Bahreïn et l'Egypte ont rompu tous leurs liens avec le Qatar en l'accusant notamment de « financer le terrorisme », ce que Doha a toujours démenti fermement. S’en est suivi un blocus aérien, maritime et terrestre ainsi que l’expulsion des citoyens qatariens des pays du Quartet.

Publié dans Actualités du Qatar

Qatar NepalCredit : ConstructionweekonlineA l’occasion de la Journée mondiale pour la sécurité et la santé au travail, le Ministre du Travail et des Affaires sociales, Abdullah ben Saleh Mubarak al-Khulaifi a annoncé quelques adaptations au droit du travail : « Les nouvelles règles de parrainage et des permis de sortie enteront en application dans le courant de cette année ».

C'est une nouvelle étape dans le lent processus de réforme du code du travail qatari. Dans ces nouvelles adaptations, la réforme stipule que dès lors que le contrat de travail arrive à échéance, le travailleur sera libre de changer d'employeur ou de quitter le pays. De plus, si au cours d'une période de travail, un employé veut mettre fin à son contrat, il aura la possibilité de postuler en ligne selon une procédure simplifiée via le site du Ministère de l'Intérieur. Il recevra alors un permis de sortie dans les 72 heures qui suivent la fin du contrat.

Publié dans Société