ouvriersqatarCredit : AFPL’émir du Qatar, cheikh Tamim ben Hamad al-Thani, a promulgué une nouvelle loi sur la création d’un fonds de soutien et d’assurance destiné à venir en aide aux travailleurs étrangers, visant principalement ceux qui n’ont pas été rémunérés par leurs employeurs. Par cette décision inédite dans la région, l’émirat poursuit la voie des réformes des conditions de travail de la main-d’œuvre étrangère.

Annoncé le 31 octobre, ce changement législatif vise à améliorer sensiblement les conditions de vie et de travail des travailleurs étrangers, régulièrement décriées par les organisations de défense des droits humains. Cette modification revêt une importance notoire puisqu’elle marque un pas supplémentaire vers un rapprochement des standards internationaux en matière du droit du travail.

Publié dans Actualités du Qatar

zero carboneCredit : Futura-sciences A quatre ans de la prestigieuse compétition, le Qatar a annoncé vouloir proposer un Mondial au « bilan carbone neutre ». Cette volonté s’inscrit dans une politique destinée à neutraliser les principales critiques relatives à l’organisation du tournoi.

Il y a quelques jours, le ministre de l'environnement du Qatar a affirmé lors d'une conférence sur le développement durable que « le Comité suprême pour le legs et l’héritage (CSLH) a travaillé sur la planification et l'organisation d'un tournoi au bilan carbone neutre ». Dans la nomenclature gouvernementale de l’émirat, le CSLH est l’organe public chargé de planifier l’organisation du Mondial de bout en bout.

Publié dans Actualités du Qatar
dimanche, 16 septembre 2018 13:27

L'Observatoire du Qatar cité dans L'Equipe

c2ffbLors d'une enquête menée par le journal L'Equipe, le directeur de L'Observatoire du Qatar a apporté son éclairage sur la situation nouvelle des ouvriers née de l'adoption de la loi qui leur permet de ne plus avoir besoin de l'autorisation du patron pour quitter le territoire.

Ses analyses rejoignent  celles de Sharan Burrow, Secrétaire générale de la Confédération syndicale internationale qui se félicite de cette mesure tout en soulignant que d'autres avancées devront être prises pour faire de l'émirat un authentique modèle pour le Golfe.

stadeCredit : L'ExpressC’est l’une des questions qui fait les choux gras d’une partie de la presse occidentale. Alors que pour bon nombre de supporters, festoyer lors d’un Mondial ne peut se faire sans bière qui coule à flots, le Qatar semble vouloir assouplir sa législation tout en mettant en garde contre les abus.

Souvent présenté comme un pays conservateur adepte d’un islam rigoriste, le Qatar a été sous le feu des critiques depuis l’attribution par la FIFA de l’organisation du Mondial de football 2022. Parmi les plus récurrentes, la question du sort des ouvriers employés dans les chantiers, les soupçons de corruption, les interrogations sur le calendrier et même la question de la consommation de boissons enivrantes pendant la compétition.

Publié dans Actualités du Qatar

gianniinfantinoCredit : Sportsmole.co.ukLe nouveau président de la FIFA, Gianni Infantino, s'est exprimé vendredi 22 avril sur la Coupe du Monde lors d'un déplacement à Doha. Il a confirmé que le tournoi aura bien lieu dans l’émirat.

Depuis sa nomination, en décembre 2010, pour l'organisation du Mondial 2022, le choix du Qatar fait débat. Soupçons de corruption, climat estival suffoquant, report de la compétition en hiver, conditions de vie déplorables des ouvriers,...Ces polémiques à répétition ont fini par poser la question de savoir si la compétition devait finalement être maintenue dans ce pays.

Publié dans Actualités du Qatar

ouvriersqatar2Credit : The Peninsula Le Qatar est régulièrement accusé de maltraiter les travailleurs venus construire les infrastructures de la Coupe du monde prévue en 2022. D’après un nouveau rapport d’Amnesty International, certains de ces travailleurs migrants continuent à subir des abus malgré les promesses faites par les autorités d'améliorer leurs conditions de vie et de travail.

Jamais une Coupe du monde n’aura suscité autant de polémiques. Après les soupçons de corruption et le chamboulement du calendrier, c’est au tour d’Amnesty International de publier jeudi 31 mars un rapport détaillé dévoilant les conditions déplorables des travailleurs étrangers venus construire les infrastructures du Mondial 2022. 

Publié dans Société

coupe du mondeCredit : Le FigaroLa FIFA a dévoilé vendredi 25 septembre les dates de la 22e Coupe du monde de football qui sera organisée au Qatar en 2022. Le Mondial débutera le 21 novembre et se conclura le 18 décembre.

La Fédération internationale de football (FIFA) a confirmé vendredi 25 septembre les dates définitives de la Coupe du monde 2022 qui se déroulera au Qatar. Le tournoi qui s'étalera sur 28 jours, débutera le 21 novembre pour prendre fin le 18 décembre, jour de la fête nationale qatarie. La FIFA avait décidé de déplacer ce Mondial en hiver en raison des températures très élevées l'été ce qui a suscité le courroux de nombreux acteurs du football, notamment les ligues européennes. 

Publié dans Actualités du Qatar

La Ligue arabe a dénoncé dimanche une «campagne haineuse» contre le Qatar qui doit accueillir la Coupe du monde de football en 2022. Cette prise de position vient au moment où la FIFA, organisation qui gère le football mondial, est dans l'oeil du cyclone du fait de scandales à répétition qui ont mené à la démission du président Sepp Blatter il y a quelques jours.

Publié dans Actualités du Qatar

Nous vous proposons cette tribune intéressante du serial entrepreneur Georges Chebib sur les dessous du Qatar-Bashing publiée le 17 avril sur le site "Le Plus-Nouvel Obs".

"Le Qatar bashing est devenu le symptôme d'une France angoissée".

Publié dans Société

dohaDoha credit: Yallah bye Le premier ministre du Qatar, cheikh Abdullah ben Nasser ben Khalifa al-Thani, a annoncé dimanche que son pays maintiendra ses projets d'infrastructure pour un coût s’élevant à 200 milliards de dollars (190 milliards d'euros) et ce, malgré la baisse des prix mondiaux du pétrole.

Ces propos ont été tenus en présence d’hommes d'affaires lors d’un forum économique à Doha au cours duquel le chef du gouvrenement a indiqué que "nous réaffirmons notre engagement à investir dans des projets d'infrastructure, de santé et d'éducation". La revue spécialisée de la finance MEED a estimé que le montant des investissements du Qatar pour 2015 devrait atteindre les 30 milliards de dollars. Le Qatar continue à investir dans des mégaprojets tels que le développement du réseau ferroviaire ainsi que la construction d'un nouveau port.

Publié dans Actualités du Qatar
Page 1 sur 2