Décidée à briser le blocus, la compagnie Qatar Airways envisage d'acheter des actions de American Airlines

vendredi, 07 juillet 2017 22:09

qatar airwaysCredit : Tripadvisor

Fleuron de l'industrie aéronautique nationale, Qatar Airways envisage d'acquérir des actions de la multinationale American Airlines. Cette annonce arrive au moment où la compagnie fait face à des difficultés inédites dues au blocus aérien décidé il y a plus d'un mois par les pays voisins du Qatar.

Il semblerait que plus l'embargo s'installe dans la durée, plus Qatar Airways souhaite développer son activité. Alors que ses dépenses explosent du fait des longs détours que ses appareils sont contraints d'effectuer pour déjouer l'interdiction de passer par les espaces aériens des pays limitrophes, la direction de la compagnie envisage de prendre une participation dans le capital du géant américain des airs. Selon certaines sources, il s'agirait d'acquérir 10% du capital pour un montant s'élevant à 800 millions de dollars.

Néanmoins, l'appétit de la firme dirigée par Akbar al-Baker risque de se heurter à des complications. La législation américaine prévoit en effet que tout opérateur souhaitant acquérir plus de 4,75% du capital doit obtenir en amont l'accord du conseil d'administration. Déjà actionnaire d'International Airlines Group (IAG), maison mère de British Airways elle même partenaire de American Airlines, Qatar Airways espère décrocher cette autorisation dans les prochaines semaines. 

Malgré un climat économique tendu qui affecte 18 destinations soit l'équivalent de 50 vols par jour, la compagnie poursuit sa stratégie d'expansion en annonçant l'ouverture de nouvelles liaisons dans un délai plus court que prévu comme celles à destination de la Croatie ou d'Oman. Au cours du salon du Bourget, Qatar Airways a aussi raflé de nombreux prix décernés par l'agence Skytrax dont celui de "meilleure compagnie au monde". Mais comme l'exigence a un coût et que le patron du groupe ne s'autorise aucune fausse note, la firme a décidé d'annuler une commande de quatre Airbus de type A350-900 et ce, à cause des retards de livraison. Qatar Airways a pourtant été le premier client de ce nouveau gros porteur, dont la commande de 80 exemplaires date de la rencontre entre le cheikh Hamad (père de l'actuel émir) et Nicolas Sarkozy en mai 2007.

Laissez un commentaire