Le fonds souverain du Qatar devient l'un des plus grands propriétaires de New York

dimanche, 21 mai 2017 12:06

QIACredit : WebsiteLa Qatar Investment Authority (QIA), fonds souverain de l’émirat, est désormais classé parmi les plus importants propriétaires de la ville de New York, selon le magazine spécialisé de l’actualité financière Crain’s New York Business.

La Qatar Investment Authority (QIA), qui est à l'heure actuelle l'un des investisseurs les plus actifs au monde, possède environ dix millions de mètres carrés de biens immobiliers à New York. L’ensemble de ces acquisitions fait du fonds le neuvième propriétaire en terme de superficie de la mégapole de la Côte Est.

Le magazine Crain's New York Business explique que cette place dans le classement vient en grande partie de l'investissement du fonds souverain, en août dernier, de 622 millions de dollars de parts dansl'Empire State Building. Celui-ci a permis à QIA d’acquérir une participation de 10% dans la société qui gère l'édifice qui est l’un des gratte-ciels le plus haut de la planète. De même, QIA possède plus d'une douzaine d’immeubles situés principalement dans le quartier d'affaires de Manhattan.

Une grande partie de son activité est traditionnellement en Europe mais le fonds compte diversifier ses investissements en particulier en Asie et aux Etats-Unis. Le Qatar prévoit d'investir 35 milliards de dollars (31 milliards d'euros) aux Etats-Unis d’ici 2020. Afin d’être au plus près du terrain,   QIA a ouvert un bureau à New York en septembre 2015. Sa création s’inscrit dans une politique d'expansion économique outre-Atlantique qui est elle-même un prolongement d'un renforcement stratégique bilatéral.

Michael Maduell, président du centre de recherches Sovereign Wealth Fund Institute basé à Las Vegas, a déclaré « À l'échelle internationale, l'immobilier de New York est un endroit sûr pour acheter des biens. Et les fonds souverains sont parfois plus enclins à payer plus cher. Ils investissent souvent des actifs à long terme, de l’ordre de 20 à 30 ans ».

Lancée en 2005, la QIA a pour objectif de diversifier les ressources du pays et de générer des revenus qui permettront d’assurer le fonctionnement de l’Etat lorsque les ressources énergétiques seront taries. Dotée de capitaux évalués à 300 milliards d’euros par le Sovereign Wealth Fund Institute,QIA s'est faite connaître en multipliant les prises de participation dans de grands groupes européens principalement dans le luxe, l'hôtellerie, l'immobilier et la finance. Devançant le fonds souverain chinois, le fonds qatari était le plus actif en 2015 avec 12 milliards de dollars dépensés au cours de 16 opérations financières.

 

Laissez un commentaire