Le Qatar change de sélectionneur pour son équipe nationale de football

lundi, 26 septembre 2016 11:14

CarrenoCredit : Supersport La Fédération de football qatarie a annoncé que l'Uruguayen José Daniel Carreno a été démis de ses fonctions de sélectionneur de l'équipe nationale. Cette décision fait suite aux mauvais résultats de ces dernières semaines, notamment aux deux défaites consécutives lors des qualifications pour la Coupe du Monde 2018.

Précédemment entraîneur du club local d'al-Arabi, Carreno avait été nommé en mai 2015 à la tête d'une équipe qui fondait de nombreux espoirs dans sa qualification pour la phase finale du Mondial 2018 organisé en Russie. En effet, le Qatar avait démontré un bon niveau de jeu lors des deux phases de pré-sélection organisées par la fédération asiatique. Néanmoins, la dernière étape étant la plus dure, les rêves de qualification finale pour l'émirat se sont fortement réduites après les deux défaites du début du mois de septembre contre l'Iran (2 - 0) et l'Ouzbékistan (1 - 0).

L'ancien sélectionneur pourrait être remplacé par son compatriote Jorge Fossati, qui entraîne le club local d'al-Rayyan et a déjà mené la sélection nationale en 2007-2008. Djamel Belmadi, ancien international algérien ayant évolué dans de grands clubs européens (Marseille, Manchester City, PSG) figure aussi parmi les repreneurs potentiels. Ancien sélectionneur du Qatar (2014-2015), il avait conduit l'équipe nationale jusqu'à la victoire dans la Coupe du Golfe en novembre 2014. 

Actuellement dernier du groupe A, le Qatar doit impérativement gagner ses prochains matchs pour espérer finir dans le duo de tête, synonyme de sésame pour le Mondial. Une contre-performance lors du prochain match le 6 octobre à Séoul contre la Corée du Sud signerait la fin des espoirs du pays. 

Le Qatar a massivement investi dans le domaine du sport et notamment du football dans le but de positiver son image à l'international. Cette "diplomatie sportive" lui a permis d'obtenir une certain respectabilité sur la carte mondiale du sport. Le pays est devenu un carrefour obligé de nombreuses disciplines ; en 2015, la Coupe du Monde de Handball s'est déroulé dans le pays (l'équipe du Qatar s'était même hissé en finale) et dans quelques semaines, l'émirat accueillera le Mondial de cyclisme. L'accueil de la Coupe du monde de football en 2022 sera le point d'orgue de cette politique. En dehors du sport, cette stratégie permet au pays de diversifier son économie en faisant de l'industrie du sport un moteur de croissance qui réduit sa dépendance aux hydrocarbures.

Mise à jour de la rédaction : la Fédération qatarie vient de nommer Jorge Fossati comme nouveau sélectionneur. Celui qui a porté l'équipe locale d'al-Rayyan en tête du championnat national en mai 2016 prend donc la commande des "Grenats" avec la difficile mission de qualifier l'émirat pour le Mondial 2018. Quant à l'équipe d'al-Rayyan, elle vient de s'offrir les services de l'ancien international danois Michael Laudrup comme nouvel entraineur.

Laissez un commentaire