Le Qatar promet 10 millions de dollars au Fonds mondial contre le sida

lundi, 19 septembre 2016 21:33

fondsmondialCredit : WebsiteLe Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme a salué, vendredi 16 septembre, la première contribution du Qatar à son partenariat. Une promesse de 10 millions de dollars a été faite, faisant de l'émirat l'un des plus gros contributeurs arabes de l'agence.

Il s’agit de la première contribution du Qatar à cet organisme de bienfaisance dont le siège se trouve en Suisse et qui a été co-fondé par Bill Gates en 2002. La ministre qatarie de la Santé publique, Hanane Mohammad al-Kuwari, a annoncé la promesse d’un don de 10 millions de dollars à l’occasion de la cinquième Conférence sur les ressources de ce Fonds mondial. Inaugurée cette année à Montréal en présence du Premier ministre canadien, Justin Trudeau, la rencontre a réuni des dirigeants du monde entier, des représentants d’ONG, de la société civile, du secteur privé ainsi que de personnes touchées par ces différentes maladies.

Al-Kuwairi a déclaré que « la lutte contre la tuberculose et l’accès aux services de santé pour les réfugiés et les populations déplacées au Moyen-Orient constituent une priorité de première importance pour le Qatar ».

« Le Qatar choisit la voie de la participation plutôt que celle de l’isolement », a indiqué pour sa part Mark Dybul, le directeur exécutif du Fonds mondial. Tout en remerciant l'émirat pour sa contribution, il a ajouté que « son investissement soutiendra des programmes qui sauvent des millions de vies, améliorent l’accès à des services de santé de qualité, ouvrent de nouvelles perspectives et favorisent la justice sociale. »

 

Dans le monde arabe, les programmes soutenus par le Fonds mondial proposent de nombreux services de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme aux populations les plus vulnérables.  Cela concerne les réfugiés, les personnes déplacées dans leurs pays, les femmes, les enfants et d'autres populations situées dans des pays en proie à l’instabilité tels que l’Irak, la Jordanie, le Liban, la Palestine, la Syrie et le Yémen.

Il est à souligner que le Qatar collabore également depuis dix ans avec l’association de Bill Gates Lives and Livelihoods Fund (« Le fond Vie et moyens d'existence »). En avril dernier, le gouvernement avait promis 50 millions de dollars pour aider la fondation à lutter contre la pauvreté dans les pays musulmans.

Depuis 2002, les programmes soutenus par le Fonds mondial ont sauvé 20 millions de personnesSelon la fondation, le sida, la tuberculose et le paludisme tuent plus de 8000 personnes par jour dans le monde.

 

Laissez un commentaire