Le Qatar déplore la mort de trois de ses soldats au Yémen

mercredi, 14 septembre 2016 22:20

qatararmeeCredit : Al Arabiya Le Qatar a annoncé avoir perdu trois de ses soldats au Yémen dans le cadre des opérations militaires de la coalition arabe. Lancée depuis mars 2015, cette dernière vise à rétablir l'autorité du président Abd Rabbo Mansour Hadi face à la contestation essentiellement menée par les forces rebelles houties.

C'est l'agence officielle QNA qui en a fait l'annonce dans la nuit de lundi à mardi. Citant un communiqué des forces armées du Qatar, l'agence a indiqué que trois hommes "sont tombés en martyr lundi" qui correspondait au premier jour de l'Aïd al-Adha, fête du sacrifice et jour le plus sacré du calendrier musulman. Les circonstances exactes de leur mort n'ont pas été précisées.

C'est la plus lourde perte du pays depuis son engagement aux côtés de la coalition militaire emmenée par l'Arabie saoudite en mars 2015. En novembre dernier, l'émirat avait déploré la mort d'un premier soldat au Yémen, quelques semaines à peine après avoir décidé d'y déployer un millier de soldats. Ce contingent venait appuyer les forces du Golfe, essentiellement saoudiennes et émiraties qui constituent l'ossature des forces de la coalition dans le pays. Depuis le début des hostilités, plusieurs dizaines de soldats de ces deux pays ont péri dans des affrontements.

Il est encore trop tôt pour dire si cette perte aura des incidences sur la décision du Qatar de revoir sa position en matière d'engagement au Yémen. Cependant, eu égard à la portée stratégique de ce pays dans la géopolitique de la péninsule et des liens forts établis entre Doha et Riyad depuis l'accession au pouvoir du roi Salman en février 2015, il y a peu de chances que le Qatar décide de se retirer du théâtre yéménite.

Selon l'ONU, le conflit a causé la mort de plus de 10 000 victimes dont une part importante de civils. 

 

Laissez un commentaire