Inauguration prévue pour mars 2019 du nouveau musée national du Qatar

dimanche, 18 novembre 2018 21:43

qatarmuseumCredit : Qatar-tribune Cheikha al-Mayassa ben Hamad al-Thani, sœur de l’émir du Qatar, a récemment annoncé l’inauguration prochaine du Musée national. Prévue le 28 mars 2019, cet imposant édifice contiendra une large collection de pièces et de documents datant de plusieurs siècles.

L’agence chargée de la gestion et du développement des institutions et musées qatariens (Qatar Museums - QM) a annoncé, lundi 5 novembre, que le Musée national du Qatar sera inauguré le 28 mars prochain sous le haut patronage de l’émir du Qatar, cheikh Tamim ben Hamad al-Thani.

En parallèle, la présidente de QM, cheikha al-Mayassa ben Hamad al-Thani, sœur de l’émir et personnage central dans l'appareil d'État qatari pour tout ce qui relève du domaine des arts et de la culture, a déclaré via un communiqué repris sur son compte twitter: « Nous nous réjouissons de partager de nouvelles expériences muséales avec nos habitants, fiers de leurs traditions et d'accueillir, dès le printemps prochain, des visiteurs internationaux ».

Faire découvrir l’histoire et la culture qatariennes

Le nouvel édifice, bâti sur un site de 140 000 mètres carrés, construit autour du palais historique, ancienne résidence de la famille royale qui sert depuis 1975 de musée du patrimoine. Composé de onze galeries et organisé en trois sections, celui-ci présentera des collections allant de -700 000 ans à l’époque contemporaine. 

Selon Peggy Loar, directrice du musée, « cette institution permettra aux Qataris d'en savoir plus sur leurs ancêtres, leur enracinement dans la région, mais surtout d’apprendre leur histoire ». Au sein de ce bâtiment flambant neuf, les visiteurs pourront ainsi retracer l'histoire de la capitale Doha, passée en un temps record d’un simple port de pêche et de perles à une ville-monde accueillant l'un des hubs les plus dynamiques de la planète.

Une expertise française connue et reconnue

Le musée national du Qatar a été conçu par le célèbre architecte français Jean Nouvel qui avait également réalisé le Louvre Abou Dhabi inauguré un an plus tôt. Inspiré par la rose des sables, cette architecture novatrice est formée par un ensemble de sections sous forme de disques blancs en acier tressés et aux façades vitrées filtrant la lumière. Le coût du projet n’a pas été révélé mais certains observateurs évoquent le chiffre de plusieurs centaines de millions de dollars.

Par cet aspect extérieur original, Jean Nouvel a souhaité mettre en exergue la géologie de l'émirat gazier tout en rendant compte de son histoire sociale et culturelle. L’architecte a ainsi indiqué : « Le Qatar a des liens profonds avec le désert, sa flore et sa faune, ses populations nomades et ses longues traditions. Pour refléter toutes ces dimensions, j’avais besoin d’un élément symbolique. C’est ainsi que j’ai pensé à la rose des sables».

Un an après le lancement en grandes pompes du Louvre Abou Dhabi, les autorités qatariennes vont également bénéficier d'un pôle culturel régional construit autour d'un musées accueillant l'une des collections les plus fournies au monde. Ajouté au Musée d'arts islamiques inauguré une décennie plus tôt, cet ensemble est destiné à renforcer l'attractivité du Qatar en le plaçant comme l'une des destinations les plus favorites du Moyen-Orient.

 

Laissez un commentaire