Les dirigeants du Paris SG ont été auditionnés jeudi-après-midi au siège suisse de l'UEFA qui a ouvert début septembre une "enquête formelle" sur le club dans le cadre du fair-play financier. L'audition a été qualifiée de "rencontre de routine" par l'instance européenne. 

Étaient présents à cette réunion Jean-Claude Blanc, le directeur général délégué du Paris SG, Victoriano Melero, le secrétaire général du club ainsi que Philippe Boindrieux, le directeur général adjoint et Benoït Muller, le directeur financier, a précisé l'UEFA.

4435302 7 3f15 le president rohani a droite aux cotes 56736a93a3b1373209371fc70190fb37Credit : Le MondeLe président turc Recep Tayyep Erdogan a entamé une visite officielle en Iran mercredi 4 octobre. Ce déplacement s'inscrit dans un contexte régional tendu suite à l'organisation du référendum controversé dans le Kurdistan irakien. Il illustre aussi le réchauffement de l'axe bilatéral entre deux pôles de puissance au Moyen-Orient.

C'est la première visite de ce rang entre les deux pays depuis avril 2015. Cependant, à la différence de ce dernier voyage, le déplacement d'aujourd'hui est entouré d'un climat beaucoup plus favorable entre les deux capitales. En effet, Ankara et Téhéran voient d'un très mauvais oeil la poussée séparatiste du Kurdistan irakien suite au référendum du 25 septembre dernier. Organisée malgré l'opposition du pouvoir central de Bagdad, cette consultation a été très largement approuvée par le peuple kurde qui voit ainsi son rêve d'indépendance se concrétiser.

17415815 21910127Credit : MeridianaDésormais détentrice de 49% de son capital, Qatar Airways souhaite faire de Meridiana la compagnie dominant le ciel aérien italien. Aujourd’hui mal en point, l’entreprise va bénéficier d’une aide financière et logistique du fleuron de l’industrie aéronautique qatarie.

Annoncée le 30 septembre par le patron de Qatar Airways Akbar al-Baker dans un entretien à Reuters, l’opération a consisté en une prise de participation de 49 % dans AQA Holding, nouvelle maison-mère de Meridiana. Cette reprise en main s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’expansion de Qatar Airways. Déjà considérée comme l’une des majors du circuit aérien mondial, la compagnie s’emploie ces derniers temps à prendre des participations dans divers groupes dans le but d’étoffer son portefeuille d’actions et d’augmenter le nombre des liaisons desservies.

1045375 1 08 24 Zarif standardCredit : CSMLe chef de la diplomatie iranienne, Mohammad Javad Zarif, effectue lundi et mardi une visite officielle à Oman et au Qatar. Symboliquement chargé, ce déplacement vise à renforcer les liens entre Téhéran et certains pays du Golfe dans le contexte de la crise qui clive le Conseil de coopération du Golfe (CCG) depuis le 5 juin.

Annoncé par une déclaration transmise à l’AFP par le porte-parole de la diplomatie iranienne, Bahram Ghassemi, ce voyage est une première depuis le début de la crise qui a vu les pays du Quartet emmenés par l’Arabie Saoudite entreprendre un blocus sévère du Qatar.

a4bae1f 2b37c3e7b2414d208dec394d261e9e24 2b37c3e7b2414d208dec394d261e9e24 0Human Rights Watch vient de publier un rapport faisant le point sur la condition des ouvriers étrangers au Qatar. Même si l’amélioration de leur situation est indéniable, l’ONG dénonce avec force un certain nombre d’abus qui doivent rapidement être corrigés si le Qatar souhaite émerger comme un exemple pour le Golfe.

« L'échec des autorités qatariennes à mettre en place la protection la plus basique contre les fortes chaleurs, leur décision d'ignorer les recommandations à enquêter sur les morts des travailleurs et leur refus de rendre publics les chiffres de ces morts constituent une abdication de responsabilité volontaire ». C'est par ces mots durs que l'auteur du rapport qualifie les agissements du Qatar en matière de protection des travailleurs. Sans un effort important dans les pratiques et habitudes du pays, nul doute que l'émirat continuera à faire la une de la presse internationale qui persistera à ternir la réputation du pays.

Developpement durableLa capitale du Qatar a accueilli mercredi 27 septembre les célébrations officielles de la Journée mondiale du Tourisme. Lancée par l'Organisation mondiale du tourisme (OMT) en 1980, cette journée vise à mettre en relief la valeur sociale du tourisme et son importance dans le développement des nations.

L’édition 2017 a donc eu lieu au Qatar. Elle s’est tenue en présence de nombreuses délégations et était placée sous le thème "Le tourisme durable : un instrument au service du développement". Soutenue par l’Autorité du tourisme du Qatar (QTA), cette édition a pris place dans un contexte régional tendu eu égard au blocus dont le l'émirat gazier fait l’objet depuis le 5 juin dernier. Certains auraient pu s’interroger sur la pertinence d’un tel choix mais il faut rappeler que  la décision de fixer la journée à Doha remonte à la 21ème session de l’Assemblée générale de l’OMT qui s’est tenue à Medellín (Colombie) en septembre 2015.