2013119135352171506 8Credit : Al JazeeraIsolé par ses voisins qui souhaitent un changement de régime, le Qatar poursuit sa route pour une reconnaissance par les institutions internationales de ses efforts en matière de droits et libertés. Même s’il reste beaucoup à faire, le cap d’un changement sociétal d’ampleur semble se confirmer. 

Ceux qui souhaitaient par le blocus lancé en juin 2017 faire plier le Qatar risquent encore une fois d’être déçus. En plus du récent rapport du FMI (Fonds monétaire international) affirmant que Doha avait globalement bien résisté au choc de l’embargo, c’est au tour de certaines institutions internationales d’accueillir l’émirat gazier dans de nouveaux dispositifs destinés à renforcer les droits et libertés fondamentales.

Publié dans Actualités du Qatar

303c44f2 d923 42f6 84da 94280d4bc09bCredit : al-RayaC’est un événement suffisamment rare pour s’en faire l’écho. Le Comité national des droits de l’homme du Qatar (CNDDH) a inauguré à Madrid une exposition sur les droits de l’homme dans la culture musulmane. Agrémentée d’une vingtaine de tableaux, l’initiative répond à un besoin de mettre en valeur les dénominateurs communs des différentes civilisations qui composent l’humanité. 

Droits de l’homme et islam. Deux termes qui parfois s’opposent dans l’imaginaire de certains mais dont on sous-estime le lien et la filiation. C’est pour combler ce déficit de compréhension qu’a vu le jour l’activité lancée dans la capitale espagnole ce vendredi 20 octobre. En présence de nombreux ambassadeurs de pays arabes, la manifestation culturelle a souhaité mettre à l’honneur la contribution de l’éthique islamique dans l’éclosion, à travers l’histoire, de la préoccupation de la défense des droits humains.

Publié dans Société

internationalcourtCredit : Website Le gouvernement du Qatar a approuvé une nouvelle loi sur l’arbitrage qui sera applicable à tout litige dans le secteur public ou privé et ce, indépendamment de la nature de l’affaire sur laquelle le différend est fondé. Ce dispositif est destiné à rationaliser les démarches judiciaires et à renforcer l'attractivité du pays en matière de captation des capitaux dans un contexte macro-économique plombé par la chute des cours du pétrole. 

Cette nouvelle loi sur l’arbitrage a été approuvée par le gouvernement qatari le 19 février dernier. Elle permettra aux parties plaignantes de s’affranchir des lourdes procédures judiciaires en matière de règlement de litiges. 

L’arbitrage est un mode alternatif de résolution de conflits qui fait intervenir un tribunal composé d'un ou plusieurs arbitres. Cette procédure ne tient pas compte des lois en vigueur et ses principaux avantages tiennent à sa rapidité et sa discrétion. 

Publié dans Economie

onuCredit : Website L'État du Qatar a versé le 6 février dernier une aide financière d’un montant de 250 000 dollars au profit du Centre des Nations Unies pour la lutte contre le terrorisme (UNCCT).

Ce montant a été annoncé lors d'une réunion tenue entre l’ambassadrice du Qatar auprès des Nations Unies, cheikha Alia Ahmed ben Saif al-Thani, et Jahangir Khan, directeur du Centre antiterroriste de l'ONU (UNCCT).

Publié dans Actualités du Qatar

qatarONUCredit : http://qatarconferences.org/Une réunion internationale sur la réforme du Conseil de sécurité des Nations Unies (CS) s’est clôturée le 15 janvier dernier dans la capitale qatarie. Elle s’est tenue en présence du ministre qatari des Affaires étrangères, cheikh Mohamed ben Abdulrahman al-Thani et du ministre d'Etat des Affaires étrangères, Soltan ben Saad al-Muraikhi. Des diplomates et experts provenant de trente pays ont également pris part aux différents débats.

 

Une réunion organisée les 14 et 15 janvier sur la réforme du Conseil de sécurité s'est déroulée à Doha sous l’égide du ministère qatari des Affaires étrangères. Une trentaine de représentants d'Etats membres de l’organisation onusienne ont participé à cette réunion, y compris le Président de l’Assemblée Générale, Peter Thomson.

Publié dans Société

enfantsyrienecoleCredit : Le Monde La Banque du Qatar pour le développement a lancé, jeudi 22 septembre, l'initiative "Le Qatar pour éduquer et former les réfugiés syriens, QUEST" en marge de la 71e session de l'Assemblée générale des Nations unies à New York.

Le ministre d’État aux Affaires étrangères, Sultan Ben Saad al-Muraikhi a annoncé le lancement de cette initiative à l’occasion d’une cérémonie tenue à New York en présence de nombreux hauts fonctionnaires de l'ONU, de ministres et de responsables d’organisations de la société civile.

Publié dans Société

emironuCredit : Reuters L'émir du Qatar, cheikh Tamim ben Hamad al-Thani, a tenu un discours à la tribune de l'assemblée générale de l'ONU à l'occasion de sa 71e session. Les principaux points portaient sur les dysfonctionnements du système onusien, en particulier sur le dossier palestinien et la crise syrienne.

Le chef d'Etat a dénoncé les carences du système de l’ONU et « son incapacité, dans bien des cas, à appliquer les principes de justice et d’équité à ses propres mécanismes de fonctionnement ». L’une des manifestations majeures de ces dysfonctionnements, d'après lui, s’incarne dans la « sélectivité du Conseil de sécurité à propos de la gestion des crises, notamment pour ce qui relève de l’utilisation de la force par certains pays dans les relations internationales ».

Publié dans Politique

QatarsquetboardCredit : 20minutes.frL’ONU vient de rendre son rapport annuel sur les pays à risque dans le monde (World Risk Report). Dans l’ordre, les pays les « plus sûrs » sont le Qatar, l’Arabie Saoudite et Malte.

Il faut d’abord mentionner que le critère majeur pour établir ce rapport est basé sur l’environnement écologique et géologique du pays et non sur des aspects de géopolitique (terrorisme etc) ou d’ordre public (insécurité, atteintes à la personne...). Il est donc ici question des risques encourus de catastrophe naturelle et sur la probabilité de voir le pays frappé par une éruption volcanique, un tremblement de terre ou un tsunami. Avec ce mode de sélection particulier, c’est le Qatar qui arrive en tête du classement.

Publié dans Actualités du Qatar

qatararmeeCredit : Al Arabiya Le Qatar a annoncé avoir perdu trois de ses soldats au Yémen dans le cadre des opérations militaires de la coalition arabe. Lancée depuis mars 2015, cette dernière vise à rétablir l'autorité du président Abd Rabbo Mansour Hadi face à la contestation essentiellement menée par les forces rebelles houties.

C'est l'agence officielle QNA qui en a fait l'annonce dans la nuit de lundi à mardi. Citant un communiqué des forces armées du Qatar, l'agence a indiqué que trois hommes "sont tombés en martyr lundi" qui correspondait au premier jour de l'Aïd al-Adha, fête du sacrifice et jour le plus sacré du calendrier musulman. Les circonstances exactes de leur mort n'ont pas été précisées.

Publié dans Actualités du Qatar

mohamedmorsiCredit : MensquareLe président égyptien destitué par l'armée, Mohamed Morsi, a été condamné samedi 18 juin à une double peine, l’une à perpétuité et l’autre à quinze ans de prison pour "intelligence avec le Qatar". Ce jugement a été rendu au cours d'un procès qui concernait également dix personnes traduits pour les mêmes motifs. La peine capitale a été confirmée à l’encontre de trois journalistes dont deux de la chaîne Al Jazeera.

L’ancien président égyptien Mohamed Morsi, ainsi que dix autres co-prévenus, étaient accusés par la justice égyptienne d’avoir procédé à "des actes d'espionnage" et d’avoir "transmis des documents confidentiels pour le compte du Qatar". Ces accusations portaient sur la durée du mandat présidentiel de l'ancien chef d'Etat qui s'était écoulée de juin 2012 à juillet 2013.

Publié dans Politique
Page 1 sur 2